Ben is Back, un film coup-de-poing nécessaire, et tout plein de nouveautés à voir au cinéma le Clap!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
50
Ben is Back

Pour la période des Fêtes, le cinéma Le Clap est l’endroit de prédilection pour sa diversité de films présentés. Avec l’arrivée de la nouvelle succursale de film à Loretteville, les gens de Québec ont encore plus de choix qu’avant. Ainsi pour les jeunes, on retrouve entre autres ces jours-ci Le retour de Mary Poppins, Dr Seuss, Le grinceux ainsi que la Course des tuques. Pour les amateurs de superhéros et de films d’action, on a Aquaman (en 3D version originale anglaise et version française), Bumblebee, ainsi qu’un nouveau Spider-Man. Pour les amateurs de films français, on a le film Un homme pressé où l’on retrouve Fabrice Luchini au sommet de son art. Et pour les amateurs de drame, on retrouve l’excellente Julia Roberts et Lucas Hedges (de Manchester by the sea), dans le film Ben is Back qui est un de mes coups de cœur de cette année!

Un homme pressé Un film de Hervé Mimran

Un homme pressé, un bon mélange de comédie et de drame. Fabrice Luchini crève l’écran! À l’affiche dès le 21 décembre en autre au cinéma Le Clap Sainte-Foy et Loretteville !

http://info-culture.biz/2018/12/21/homme-presse-comedie-drame-fabrice-luchini-creve-lecran/

 Ben Is Back Un film de Peter Hedges

Présenté en V.O.A. et en version française au Cinéma Le Clap Loretteville

Synopsis :La veille de Noël, Ben apparaît sur le seuil de la maison familiale. Après plus de deux mois en clinique de désintoxication, le garçon essaie de persuader ses proches qu’il n’est plus dépendant aux stupéfiants et qu’il a coupé les liens avec les fournisseurs de drogue. Sa mère est déchirée entre la joie de le revoir et la crainte qu’il soit toujours toxicomane. Elle prend toutes les mesures nécessaires pour prévenir une rechute éventuelle, mais le cambriolage de la maison l’entraîne dans une nuit infernale où elle découvre la triste vérité sur Ben.

Bien que cela se passe la veille de Noël, ce film n’est pas du tout considéré comme un film de Noël. Par contre, il nous permet de réaliser que l’amour d’une mère c’est l’un des plus beaux cadeaux qu’on peut avoir. C’est du moins ce que je retiens de ce superbe film coup-de-poing, qui parle avec sincérité et beaucoup d’émotions des jeunes toxicomanes qui tentent de s’en sortir et des effets collatéraux pour leur famille. Tout comme le film A Beautiful Boy, avec Steve Carell, paru récemment, axé sur la relation père-fils, cette fois-ci, c’est la relation mère-fils qui est mise à l’écran et cela se passe sur une période intense de 24 heures, qui prendront par moment des allures de suspens, agrémentées de moments très touchants.

Julia Robert est criante de vérité et d’humanité dans ce drame familial qui se joue sous nos yeux. L’amour inconditionnel d’une mère est mis à rude épreuve dans ce film et on voit toutes les ressources que cette mère désespérée va utiliser pour tenter de récupérer son garçon dont elle voit toujours toutes les qualités, tout le potentiel, derrière le toxicomane qu’il est devenu. Elle ne perd jamais espoir, sans pour autant lui rendre la vie trop facile. Elle est belle à voir incarner ce personnage qu’elle défend à merveille! Et ce qui fait de ce film encore plus poignant, c’est le jeu également de Lucas Hedges, qui est hallucinant dans le rôle de Ben. Avec son visage angélique, on voit peu à peu ses démons ressurgir et on sent son conflit intérieur qu’il combat. Il veut redevenir un bon garçon, mais sa dépendance l’écrase par en dedans. C’est fascinant de voir la relation presque dépendante affective entre la mère et le fils. On le ressent très fort!

Ajoutez à cela le reste de cette famille recomposée, la sœur, à peine plus jeune que Ben, ainsi que les deux enfants beaucoup plus jeunes avec leur nouveau papa, ce qu’ils vivent eux aussi dans ce tourbillon, alors qu’ils sont relégués aux oubliettes, le temps que la mère aide son fils.

Peter Hedges (père de Lucas Hedges) a écrit et réalisé ce film. Il y montre la réalité en pleine face, mais aussi les répercussions sur une petite communauté, où tout le monde se connaît, mais aussi où tout le monde a été affecté par ce petit dealer, et ses moments noirs de toxicomane. C’est beau de voir l’entraide d’une maman pour une autre maman, malgré ce qui est arrivé à son propre enfant. Et la fin du film, le point culminant est à couper le souffle. On est complètement sur le bout de notre siège. On demeure saisi pendant les quelques minutes du générique par la suite.

Drame écrit et réalisé par Peter Hedges. Mus. orig.: Dickon Hinchliffe. Durée: 103 min

Int. : Lucas Hedges, Julia Roberts, Kathryn Newton, Courtney B. Vance, Tim Guinee, Jakari Fraser.

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/