Des promesses, des promesses – Théâtre de la manufacture- présentée à la Bordée du 26 mars au 5 avril 2019

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
30
Des promesses, des promesses

Le Théâtre de La Manufacture en codiffusion avec le Théâtre La Bordée est heureux de présenter pour la première fois à Québec Des promesses, des promesses de l’auteur écossais Douglas Maxwell, traduit par Maryse Warda. Créée au Théâtre La Licorne à Montréal à l’automne 2016, puis reprise à guichets fermés en 2018 et 2019, la pièce a connu dès ses débuts un grand succès public et critique. Elle prendra l’affiche de LA BORDÉE DU 26 MARS AU 5 AVRIL 2019.

Le metteur en scène Denis Bernard dirige Micheline Bernard dans ce puissant monologue. La comédienne a d’ailleurs remporté en 2017 le Prix de la critique pour son interprétation exceptionnelle du personnage de Miss Brodie, remis par l’Association québécoise des critiques de théâtre. Après son escale dans la Vieille Capitale, l’équipe du spectacle continuera sa route dans quelques villes de la province.

Miss Brodie a derrière elle une carrière d’enseignante marquée par quelques coups d’éclat. Après avoir pris sa retraite (deux fois plutôt qu’une !), elle reprend du service, le temps d’une suppléance dans une école primaire de Londres. Dans cette classe dont personne ne veut, une jeune élève somalienne refuse de parler. On la dit même possédée. Liées par les secrets qu’elles portent toutes les deux, la fillette et l’enseignante tisseront un lien des plus forts, au-delà des mots et de la bêtise humaine.

À la fois poignante et teintée de beaucoup d’humour, la pièce nous entraîne dans un face-à-face brutal entre la raison et les démons. Devant l’inconscience, l’incompétence et l’absence de gros bon sens, le fort tempérament de Miss Brodie s’anime! Aussi drôle qu’orgueilleuse, elle n’hésite pas à défier l’autorité. Elle fonce dans la vie avec courage, malgré les erreurs du passé. Cette fillette qui refuse de parler doit savoir que quelqu’un est là à ses côtés pour la comprendre et l’écouter. Qu’elle peut enfin briser le silence.

Inspirée d’un fait réel, Des promesses, des promesses a vu le jour au Tron Theatre de Glasgow en février 2010. Après avoir été l’objet de critiques élogieuses, dont un 4 étoiles du quotidien The Guardian, la pièce a été présentée en tournée écossaise, sur la scène du Soho Theatre de Londres, ainsi qu’à New York, au printemps 2011.

Après Les événements ( 2016 ) de David Greig, Ce moment-là ( 2012 ) de Deirdre Kinahan, Chaque jour ( 2011 ) de Fanny Britt, Le Pillowman ( 2009 ) de Martin McDonagh et Coma unplugged ( 2007 ) de Pierre-Michel Tremblay – lauréate d’un masque de la meilleure production montréalaise – Denis Bernard signe avec Des promesses, des promesses sa sixième mise en scène pour La Manufacture, compagnie dont il a été directeur artistique et général de 2009 à 2019. En 2017, il a orchestré Os – La montagne blanche de Steve Gagnon, présentée à La Petite Licorne et à la Maison pour la danse à Québec.

Une brillante équipe de concepteurs est réunie autour de ce spectacle: Dominique Cuerrier à l’assistance à la mise en scène, Marc Senécal aux décors et aux costumes, Claude Cournoyer aux éclairages, ainsi que Larsen Lupin à la musique

AU THÉÂTRE LA BORDÉE

DU 26 MARS AU 5 AVRIL 2019

315, rue Saint-Joseph Est, Québec Billetterie 418 694-9721 / bordee.qc.ca