Adélaïde de Pascal Lejeune

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
57

« …couleurs vieux jazz, louisianaise, slave… » 

 

C’est à Caraquet, dans la Péninsule acadienne que Pascal Lejeune lance « Adélaïde », un deuxième album en carrière. Le lancement a eu lieu dans le cadre du Festival acadien de Caraquet, à la Grande Maison.

Compositions originales, chansons actuelles aux sonorités folks contemporaines, l’artiste poursuit dans la continuité du succès de son premier album « Le commun des bordels. »(août 2007). Avec ce nouvel opus, il forge davantage son style, pousse plus loin sa créativité et confirme son talent pour manier la musique et les mots. Pascal Lejeuneoccupe une place de choix sur la scène musicale francophone en Atlantique et plus loin encore.

La création d’un deuxième album a permis à Pascal Lejeune de solidifier les bases d’une carrière d’auteur compositeur interprète déjà bien entamée. »

Avec cet album, Pascal Lejeune a réalisé un grand rêve au niveau professionnel soit celui de travailler avec le réalisateur québécois, Yves Desrosiers.

Originaire de Pointe-Verte, Nouveau-Brunswick, sur le bord de la Baie des Chaleurs,Pascal Lejeune a pris la scène musicale d’assaut en 2003 et 2004. Après une brève absence du monde de la musique, il revient en force en 2007 avec Le commun des bordels, premier album acclamé par la critique et le public. Depuis, maintes tournées et diverses invitations ont mené Pascal et ses musiciens un peu partout dans les provinces atlantiques, au Canada ainsi qu’en France et en Belgique.

Douze chansons originales telles que :

En décembre
Adélaïde
La ballade du daltonien
Le train
Apologie d’un chanteur
Le vieux de la vieille
La nuit   
Ta poésie
Chienne de vie
Demain au menu
Monsieur Pierre
Les lendemains mélodieux

Composé de douze pièces originales, Adélaïde nous fait découvrir des chansons écrites au cours de l’année 2008 sur la route, lors de tournées un peu partout au Canada. Plusieurs autres pièces ont été écrites en janvier et février 2009 alors que l’artiste a pu consacrer deux pleins mois à la création grâce à une bourse du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick. La musique et les paroles de toutes les chansons sont de Pascal Lejeune à l’exception de La ballade du daltonien, dont les paroles sont signées Julie Doucet, etMonsieur Pierre où Pascal a collaboré avec le musicien et auteur compositeur Jesse Meapour l’écriture du texte.

Pascal Lejeune s’est entouré de gens talentueux qui ont su lui prêter main-forte. Yves Desrosiers accompagne Pascal aux guitares, à l’orgue, à l’harmonium, au banjo, à l’harmonica, au piano, à la guitare lap steel, à l’accordéon, aux percussions et aux chœurs. Les autres musiciens sont Mario Légaré à la basse et à la contrebasse, Marie-Soleil Bélanger au violon, François Lalonde à la caisse claire et aux percussions,Claude Fradette au dobro, Gilles Brisebois à la basse, François Richard au piano et à l’orgue / lesley, Benoît Paradis au trombone et à la trompette, Didier Dumoutier à l’accordéon, Pierre-André Thériault au banjo et Marie-Anne Arsenault aux chœurs.

On soulignera l'exceptionnel travail de réalisation d'Yves Desrosiers et la qualité tout aussi exceptionnelle des arrangements, signés par Lejeune et Desrosiers, mâtinés de couleurs vieux jazz, louisianaise, slave ou même carrément western.

Adélaïde est distribué au Canada chez les disquaires par Distribution Plages. Il est aussi possible de se procurer l’album au www.plages.net. Toute l’information sur Pascal Lejeune au www.pascallejeune.com.