Le café des oiseaux de Louis-Philippe Robillard

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
42

« … dans un univers poétique … » 

 

 

L’artiste-franco-ontarien Louis-Philippe Robillard était de passage à Montréal le 26 janvier 2009 au Verre bouteille pour le lancement de son premier album intitulé « Le café des oiseaux ». Cet arrêt fait partie de sa tournée de promotion interactive qui l’emmènera un peu partout en Ontario et au Québec. Les gens pourront suivre la progression de sa tournée via son site WEB. Il se produit à Montréal dans le cadre des Week-ends de la chanson Québecor les 19 et 20 février 2010.

Il œuvre sur la scène musicale depuis plus de cinq années et il cumule déjà plusieurs distinctions : il remporte trois prix en deux ans  au Festival en milieu scolaire « Quand ça nous chante ». Il remporte également le prix Réseau Contact Ontarois à Ontario Pop en 2005. Grâce à ces distinctions, il accède à la demi-finale du Festival international de la chanson de Granby.

En janvier 2009, il remporte le prix du Conseil des festivals folks de l’Ontario pour sa vitrine intitulée « Festives inquiétudes » présentée à Contact Ontarois.

« Le café des oiseaux » c’est l’endroit où les mots décrivent les maux où les hommes deviennent des oiseaux; ou sa poésie et sa musique prennent le thé et font des chansons. L’ambiance y est toujours bonne. Allez faire un tour, tout le monde est bienvenu!

Les pièces de son album sont :

Édouard
Sur le fleuve
Cold Wind
Dessins d’avril
Le pommier
Haute voltige
Chant d’adieu
Réflexions d’un bon citoyen
Mr. Clark
Sorcières
Le train
Le soulier des saisons
Harmonica

Un album qui nous transporte dans l’univers éclaté de Louis-Philippe Robillard, un jeune auteur-compositeur-interprète qui va certainement laisser sa marque au cours des prochaines années.

Des influences musicales multiples et variées, des textes poétiques, matures et bien ficelés, des musiques festives et quelquefois mélancoliques, nous entraînent dans ses singulières histoires, des histoires qui touchent les gens et qui portent à réflexion, une réflexion lucide sur la société actuelle, en somme un premier album prometteur. L’album a été réalisé et mixé par Charles Fairfield du Studio nCode à Ottawa et masterisé parFernand Martel du Studio Victor à Montréal.

Venez prendre un « vers » avec Louis-Philippe au café des oiseaux, il est de bonne compagnie et saura vous divertir !

www.louisphilipperobillard.com
www.myspace.com/louisphilipperobillard
www.clraymond.com
www.gongcommunications.qc.ca

 

PARTAGER
Article précédentMust de Keravel
Article suivantSans se retourner de Louis Étienne