La mémoire des vague

Le 28 janvier 2010

 


 

Au large de la petite île de l’Ascension, en plein océan Atlantique, un inconnu est retrouvé au seuil de la mort, complètement défiguré. Le médecin de l’île fait un excellent travail et le mystérieux patient est désormais hors de danger, les autorités attendent fébrilement son réveil afin d’obtenir des réponses à leurs questions. Lorsqu’il revient finalement à lui, l’inconnu n’a pratiquement aucun souvenir relié à sa vie. Malgré lui, il se retrouve alors au centre d’une intrigue impliquant les services secrets britanniques, la mafia Italienne et la CIA, qui le soupçonnent de feindre l’amnésie et d’être un criminel notoire. Sa vie est en danger, il devra fuir dans différents pays à la recherche de sa véritable identité.

La mémoire des vagues plaira sans aucun doute aux amateurs de thrillers et de romans d’aventure, car l’œuvre est riche en rebondissements et transporte le lecteur dans différentes parties du monde à une vitesse folle. L’auteur fournit des efforts considérables afin de rendre l’histoire imprévisible et saisissante, il réussi à garder en haleine le lecteur qui en redemande toujours plus et qui est impatient de tourner la page. Le style d’écriture est somme toute assez épuré, il en résulte une lecture facile qui plaira aux amateurs de best-sellers. Les personnages du récit sont très attachants et bien construits, le lecteur s’y identifie facilement. L’intrigue, quant à elle, est généralement bien structurée, sauf pour certaines pistes que l’auteur semble avoir laissées de côté et qui restent sans réponse. La mémoire des vagues remplit bien sa principale fonction, il s’agit d’un livre divertissant.

 

 

Gaï de Ropraz habite à Toronto, au Canada, depuis 1980, et consacre ses temps libres à diverses associations sans but lucratif; administrateur de Franco-Fête, vice-président du Salon du livre de Toronto et membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce française à Toronto. Son plus grand plaisir reste celui d’écrire.

 

Prix suggéré : 29.95 $
596 pages

Edition JCL : www.jcl.qc.ca/

 

 

 

 

 

    

 

PARTAGER
Article précédentLes héritiers d’Enkidiev
Article suivantHaute-ville Basse-ville