Les Trois Accords au Théâtre Petit-Champlain

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
41

Le 20 mars 2010

 

«Les Trois Accords permettent aux grands enfants de lâcher leur fou et de s’éclater royalement.
Ce groupe est le seul à allier humour et rock endiablé.
 »

 

 

C’est vendredi le 19 mars que Les Trois Accords débutaient au Théâtre Petit-Champlain de Québec leur premier spectacle avec leur troisième album « Dans mon corps ». Cet endroit très intime est merveilleux pour voir ce genre de spectacle musical. Les jeunes et ceux qui ont le goût d’être sur le party et danser s’entassent près de la scène sur le parterre, tandis que les plus vieux et les familles avec de jeunes enfants s’accumulent dans la mezzanine et peuvent demeurer assis pour apprécier le show et chantonner avec tout le monde, tout en demeurant proches de la scène. Car il faut le mentionner, Les Trois Accords sont dans une classe à part au niveau musical. Ils intègrent l’humour absurde à une musique très actuelle, rock et dynamique. Ainsi, les très jeunes jusqu’aux grands-parents, sont tous réunis sous un même toit et viennent s’éclater, chacun à leur façon. Plusieurs personnes sont même arrivées déguisées, et pour la plupart, ils étaient tous dans la trentaine. Certains avec des fausses moustaches, et d’autres très flamboyants avec des pull-overs pastels et même une jupe hawaïenne. Le style plutôt bon vivant et désopilant de ce groupe permet aux grands enfants de lâcher leur fou et de s’éclater royalement.

 

En première partie du spectacle, c’est le groupe Omnikrom qui est venu chanter 9 de leurs compositions. La plupart des gens ne savaient pas qu’il y avait une première partie et ont été surpris d’entendre ce groupe. Contrairement aux Trois Accords, Omnikrom est plutôt un groupe de rap, de crunk, hip-hop et d’electro. Formé deJeanbart, Linso Gabbo et du producteur Figure8, ce groupe arrive sur scène sans musicien, habillés comme les jeunes, avec calotte, verres fumés, ils chantent et dansent et incitent les gens à en faire autant. Après la première chanson, l’effet de surprise s’est estompé et les gens ont semblé apprécier, surtout les adolescents sur le parterre. Ils interprètent leurs succès « Prends une photo avec moi » « Les tronches » (une chanson en l’honneur des nerds) et terminent leur 30 minutes avec « danse la poutine ». Au niveau des textes, ce groupe tend à faire de l’humour un peu comme les Trois Accords, cependant, je n’ai malheureusement pas pu l’apprécier vraiment, puisque les paroles étaient peu compréhensibles à travers tous ces sons électroniques. Il faut se demander si ce groupe au style de musique complètement différent des Trois Accords était le choix idéal pour une première partie… personnellement je n’ai pas accroché, mais mes adolescents oui…



À 21 h, les Trois Accords ont enfin pris d’assaut la scène pour offrir une soirée mémorable. Alternant entre les succès de leurs deux premiers albums et leurs nouveautés, le groupe, même s’il a perdu un membre sur le stage, n’a rien perdu de sa fougue, son humour absurde et sa musique énergique aux refrains entraînants. Pour accompagner le tout, des néons, stroboscopes et jeux de lumière de toutes sortes enflammaient la salle et venaient appuyer chacune des chansons.

Fidèle à lui-même, le guitariste et chanteur Simon Proulx a introduit leurs chansons par de l’humour farfelu et nous a même proposé de nous faire entendre deux nouvelles chansons inédites, aux noms imprononçables et d’une durée de quelques secondes. La foule en délire l’a cependant empêché de déconner un peu plus sur scène, car certaines personnes dans la salle ne cessaient de crier et lancer des objets sur le stage, rendant l’atmosphère un peu pénible par moment. Certaines personnes sur le party manquent parfois de civisme malheureusement.

 



 

Liste des chansons du spectacle :
Dans mon corps
Grand Champion
Lucille
Elle s’appelait Serge
Tout Nu
Nuit de poésie
Hawaïenne
Ton pantalon est plein
Pull Pastel
Youri
Saskatchewan
Laisse-moi
Bureau du médecin
Loin d’ici
Pièce de viande
Pas capable d’arrêter
Vraiment beau
Turbo sympathique
Caméra Vidéo
En rappel :
Ton Avion
Gros mammouth chanson
Club optimiste


Somme toute, ce fut magique de voir et d’entendre toute cette foule se laisser bercer sur Saskatchewan, et casser la baraque sur Pas capable d’arrêter. Tous fredonnaient avec le groupe. La chanson bureau du médecin qui est le nouvel extrait lancé de l’album et dont ils viennent de terminer le vidéoclip semblait connu de tous et Hawaïennequi a fait connaître le groupe est toujours aussi populaire. Les gens tapaient des mains, sautaient dans les airs et clamaient leur bonne humeur. 

En définitive, ce groupe est le seul à allier humour et rock endiablé. Ils sont comme les céréales avec un côté givré et un côté fibre, ils sont pour tous les goûts et tout le monde les aiment.

 

http://www.omnikrom.net/

http://www.theatrepetitchamplain.com/

www.myspace.com/lestroisaccords

www.facebook.com/lestroisaccords

www.lestroisaccords.com

 

 

Crédit photos : Benoit Roy