Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau

Le 29 mars 2010

«Donner pour donner »

 

Donner pour donner, c’est le titre du spectacle présenté hier au Capitole par Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau. Si la complicité du duo pique la curiosité et attire le public, c’est surtout le talent et la simplicité de Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau qui font la force du spectacle Donner pour donner. Le public qui s’attend à quelques chassés-croisés amoureux de la part du couple ne sortira pas déçu, mais c’est lorsqu’ils quittent  la ballade et la romance que Janvier et Breau sont à leur meilleur. L’interprétation de Time’s a wastin de Johnny Cash et les passages plus rock s’avèrent les plus beaux moments du spectacle car les artistes savent bouger et occuper la scène. Ils réussissent sans doute à mettre à profit leur expérience issue des comédies musicales.

Parmi les chansons interprétées hier, on retrouvait :
Donner pour donner
I got you babe (Sonny and Cher)
Ces mots stupides
Seulement l’amour
Pas question d’aventure
Time’s a wastin
Je t’appartiens (Bécaud)
On s’est aimé à cause

 



 

La mise en scène du spectacle est impeccable, presque trop en fait. Lorsqu’entre deux chansons le duo laisse croire à un dialogue improvisé, on n’y croit pas vraiment. Cela n'enlève rien à l’intérêt de leurs propos, souvent drôles, mais tout semble parfaitement orchestré et on repassera pour ce qui est l’improvisation. En fait, le couple dialogue beaucoup entre eux mais aussi avec le public, ce qui semble apprécié par ce dernier. Pour la voix, les deux artistes sont au sommet de leur art et c’est sans l’ombre d’un doute l’élément le plus important à retenir..

Brigitte M en première partie du spectacle

Si l’auteur-compositeur Stéphane Venne s’associe à une artiste, vous pouvez vous imaginer qu’elle a du talent. C’est ce qui est arrivé à Brigitte M qui présentait la première partie du spectacle de Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau. La durée du spectacle et le contexte d’une brève première partie qui se déroulait devant un rideau de scène fermé ne permettent pas vraiment de mesurer toutes les facettes du talent de l’artiste. Par contre, Brigitte M étonne par la puissance de sa voix. Une artiste à surveiller et dont vous pouvez entendre des extraits sonores sur son site Web.

 



Toyo (directeur musical et guitare) 
Éric Sénécal (piano et claviers)
Gordon Wood jr (batterie)
Samuel Cournoyer (basse)

(Brigitte M)
Peter Ranallo (directeur musical et clavier)
Julie Dassylva (choriste)
Cassiopée (choriste)

 

Liens
www.lecapitole.com/fr/
www.marieevejanvier.com 
www.jfbreau.com 
www.brigittemarchand.com

 

 

Crédit photos : Gus

 


PARTAGER
Article précédentLa nuit des gitans
Article suivantClémence Desrochers