Présentation de la saison 2010-2011 du Théâtre Périscope Une saison haute en couleur

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
56

Le 1er avril 2010

 

« Cette saison est la septième que je vous présente en compagnie de l’équipe du Théâtre Périscope. 7 fois le bonheur de concocter l’assemblage le plus envoûtant possible pour vous avec des artistes, des pièces, des compagnies, des techniciens, des travailleurs culturels qui donnent la saveur particulière du Théâtre Périscope. Un goût de création et d’audace qui parle de nous au présent. », nous disait lundi matin, Marie-Ginette Guay, directrice artistique et codirectrice générale du Théâtre.

Placé sous le thème de l’identité, la saison 2010-2011 se dévoile en 9 pièces, trois mouvements et trois couleurs.Rouge, elle laisse la place à toute une jeunesse qui partage avec fougue ses amours, ses espoirs et ses impatiences.Bleue, elle construit au fil des mots et des images, des histoires qui nous racontent dans nos grandeurs comme dans nos misères. Jaune, elle est en mouvement constant et transforme les personnages au gré des pulsions, des rencontres et des événements.

Alors, choisissez vos couleurs :


Stéphane Catta conseiller de coopération et d’action culturelle au consulat de France à Québec en compagnie de Marie-Ginette Guay directrice artistique et codirectrice générale du théâtre Périscope. À gauche : Une partie des comédiens et artisans de la saison 2010-2011

 

Vertiges          Rouge
Pour ouvrir la saison, la compagnie tectonik nous offre un spectacle multidisciplinaire mis en scène par Olivier Lépine. Un collectif de jeunes dans la vingtaine s’attaque aux aspirations et aux révoltes de sa génération. Il tente de faire l’analyse de notre époque et de nous propulser dans ses rêves les plus audacieux avec Vertiges. (14 septembre au 2 octobre 2010)

Abraham Lincoln va au théâtre         Bleu
Deux comédiens nous racontent les étranges répétitions d’un spectacle inspiré de l’assassinat du 16e président des États-Unis, Abraham Lincoln, tué dans un théâtre de Washington par un acteur jouant  Our American Cousin. Le metteur en scène tyrannique, Marc Killman, tourmenté par cet événement historique, demande aux deux acteurs de reproduire la scène sous les traits du célèbre duo burlesque Laurel et Hardy. Mise en scène de Claude Poissant. (5 au 17 octobre 2010)

La montagne rouge (Sang)    Rouge
Steve Gagnon nous fait rebondir sur une histoire de suicide avec La montagne rouge (Sang). Un chant d’amour et de vie mis en scène avec beaucoup de tendresse par Frédéric Dubois, une production Les fonds de Tiroirs. (21 octobre au 13 novembre 2010)

Le bruit des os qui craquent             Bleu
Ce texte de Suzanne Lebeau a reçu le prix du Gouverneur général et de nombreux autres honneurs ici comme en France. Une ode à la dignité humaine éclairée par la sensibilité et la lucidité de son écriture. Mise en scène deGervais Gaudreault (16 novembre au 27 novembre 2010)

 


Edith Patenaude et Laurie-Ève Gagnon, comédiennes. À gauche : Le théâtre Le Carrousel de Montréal représenté par sa directrice générale:   Odette Lavoie et son coordonnateur des communications,  Yvon Perrier 

 

Moi aussi        Bleu
Après Mammouth et Maggie et King Lear contre-attaque, Les Productions Préhistoriques nous présentent leur nouvelle création où la fantaisie met un baume sur la dure réalité. Accompagnée sur scène du musicien Frédéric LebrasseurVéronika Makdissi-Warren interprète une femme au quotidien des plus modestes mais aux aspirations les plus élevées : trouver la formule des formules, celle qui éclairera son âme et la nommera face au monde. (11 janvier au 5 février 2011)

Je voudrais (pas) crever       Rouge
Je voudrais (pas) crever nous présente des personnages attachants, qui nous font sourire parfois et nous touchent souvent. La mise en scène, lumineuse et mélancolique, nous transporte par ses chants choraux et son mouvement berçant. Une histoire toute simple qui nous fait rebondir sur nos espérances les plus enracinées. Mise en scène deReynald Robinson (18 janvier au 6 février 2011)

Les 3 exils de Christian E.    Jaune
Philippe Soldevila et Christian Essiambre se sont réunis pour écrire à quatre mains cette histoire singulière et plurielle d’un Acadien pas ordinaire lancé à la conquête du monde. (15 février au 5 mars 2011)

Ailleurs           Jaune
Dans un mélange de documentaire et de théâtre, Kevin McCoy nous fait vivre avec humour et tendresse sa propre expérience d’immigrant et son adaptation identitaire en terre francophone. (15 mars au 2 avril 2011)

Changing room          Jaune
Dans ce docu-théâtre interactif, créé à partir d’entrevues véritables, Alexandre Fecteau nous invite à découvrir la face cachée des personnificateurs féminins, au cours d’une soirée haute en couleurs et en surprises, tous genres confondus. (12 avril au 30 avril 2011)

 


Madame Guay et Christian Essiambre, comédien. À gauche: Madame Guay et Émilie Poracchia responsable des communications

 

Alors, choisissez votre couleur et créez votre saison avec une formule d’abonnement souple et imbattable.

 La saison 2010 -2011 du Théâtre Périscope : Une saison à votre image 

Informations : Émilie Poracchia 418-648-9989 poste 27

Pour plus de photos :http://espace.canoe.ca/infoculture/album/view/830732


http://theatreperiscope.qc.ca/

 

 

Crédit photos : Lise Breton