Entre toutes les femmes

  Le 4 mai 2010

 

 

à

 

L’idée  de départ est excellente. Mais le procédé traîne en longueur. Jalonné de poncifs, de clichés, de lieux communs. Ce roman veut prendre la part des femmes. Parler de féminisme. Il le fait, mais tout enrobé de religion commodément nommée spiritualité. Bel exemple d’appropriation d’un mot par les églises et de détournement de signification pour des fins égocentriques. Malheureusement la redondance des propos qui peuvent empêcher le lecteur d’être captivé par le récit.

Laurence est une jeune Québécoise idéaliste, rebelle et impulsive. En quête de réponses à ses questions existentielles, en particulier sur la forme que prend la foi de plus en plus absente de la vie moderne, elle se lance dans une recherche passionnée qui l’entraîne dans des missions humanitaires, en Bosnie, puis au Honduras. Pour venir en aide à Paola devenue religieuse, elle fait avec son amie Viviane un pèlerinage à Lourdes au cours duquel elle rencontre Olivier. Ce jeune homme sincère et intense pourrait bien être l’amour de sa vie s’il ne lui préfère pas la vocation d’homme d’Église ! Commence entre eux une relation où la passion se mêle à l’engagement et à la raison. Laurence qui entreprend des études théologiques se rend au Vatican et, usant de subterfuges, découvre des documents secrets dont le contenu l’inspire au-delà de ce qu’elle aurait cru possible afin d’accomplir un rêve des plus fous. Ce qui était inaccessible deviendra alors une réalité parfois dangereuse. Jouant le jeu, pionnière dans l’âme, Laurence ira encore plus loin que tout ce qu’elle avait imaginé. Jusqu’où sa témérité et son acharnement la mèneront-ils?

 

 

Née en France, Nadine Grelet a adopté le Québec en 1976. Psychothérapeute, elle a publié un essai, Le souffle de vie, et six romans chez VLB éditeur, La belle AngéliqueLes chuchotements de l’espoir, les trois tomes de La fille du Cardinal et Entre toutes les femmes qui ont connu un vif succès.

Prix suggéré : 29.95  $
528 pages

www.edvlb.com

 

 




 

 

 

 
PARTAGER
Article précédentDes nouvelles d’Éros
Article suivantDes nouvelles d’Éros