Minus Circus

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
36

  Le 21 mai 2010  

 

 

 

Un mini-cirque ambulant ayant pour fondateur un petit homme qui, avec son chien-jaune, verra son cirque s’agrandir. Tout d’abord avec Théo, petit enfant abandonné que le petit homme adoptera. Théo grandit, découvre le magnifique et le terrible. Le magnifique par de nouveaux arrivants : un géant et une louve, ainsi que par chien-jaune et le petit homme. Le terrible par un méchant homme, qui les persécute pour de sombres raisons à travers leur chemin. C’est toute une odyssée qu’ils entreprennent ensemble, à travers de nombreux endroits, avec leur Minus Circus. Qui, finalement, l’emportera; le magnifique ou le terrible?

C’est à travers une superbe collection que l’auteur s’adresse aux jeunes lecteurs ici. La Collection Gazoline demande à des auteurs de romans pour adultes de s’adresser librement aux jeunes selon leur style respectif (Patrick Senécal et le roman d’épouvante, Sonia Marmen et le roman historique). De plus, pour chaque roman de la collection, le Dossier Gazoline accompagne l’histoire; où l’on donne des informations sur différentes techniques d’écriture, sur le genre et sur l’auteur. Cette collection fait partie des Éditions de la Bagnole; étant en grande partie pour les jeunes lecteurs. Ici, Laurent Theillet explore le roman allégorique, plus précisément l’allégorie du magnifique et du terrible, thème incroyablement bien rendu dans le livre. Un ne vient jamais sans l’autre, et les émotions sont très fortes à chaque fois.  Un livre qui s’adresse aux lecteurs audacieux (3 pompes dans la collection) et qui est écrit tout en humour avec beaucoup d’énumérations loufoques, de métaphores et de situations étonnantes et fantaisistes. Le narrateur s’adresse directement au lecteur, l’interpelle et lui confie souvent ses émotions et ses pensées. Il laisse aussi la parole aux personnages pour qu’ils nous racontent différentes histoires. Un défi pour tous les jeunes lecteurs (même pour les grands); ils seront appelés à dissocier les différents narrateurs, à dialoguer avec le narrateur, à explorer le magnifique et le terrible, et tout cela à travers une histoire exceptionnellement bien racontée.

 

Laurent Theillet : photographe de métier, il a, en plus de Minus Circus, écrit un roman pour adultes en 2007: Il paraît qu’il fait froid. Il est originaire du sud de la France et il vit à Montréal. L’allégorie présente dans ses romans témoigne de sa capacité de détailler l’existence avec une lucidité incroyable, tout en y vivant tendrement et simplement.

 

Prix suggéré : 14.95 $
227 pages

http://www.leseditionsdelabagnole.com


 

 


PARTAGER
Article précédentCinq filles avec la même robe
Article suivantJusqu’à la dernière note