Désert Blanc de Luce Bélanger

alt

L’auteure-compositeur-interprète de Québec Luce Bélanger lancera son premier album Désert Blanc au resto-bar Le Cercle au 228, rue St-Joseph est à Québec, le 15 septembre 2010, en formule 5 à 7, et l’entrée est libre pour tous.

La jeune artiste, issue de la cohorte 2008 du projet 5 X 5, a eu une année bien remplie. Elle a en effet participé à divers concours dont le Tremplin de Dégelis, où elle a remporté un laissez-passer direct pour les demi-finales du concours Ma Première Place des Arts en 2011, et le Festival International des Chansons Plein la Tuque où elle s’est dotée d’une deuxième position.

Son premier opus comprend 11 chansons originales:

Les brigands
Mon voisin
Désert Blanc
Le cirque Odieux
Danser seul
Mon ami Dimanche
Monsieur, madame
L’erreur est humaine
Camille est mon nom
Mon piano
C’est mon village
 
Le premier opus de Luce Bélanger est de style chanson francophone, teinté d’influences jazz. Elle a une voix douce, des textes qui racontent des histoires et des rythmes entraînants. Avec sa musique allant chanson française, jazz, musique du monde, interprétation et compositions, Luce Bélanger saura séduire tous et chacun grâce à un univers où les mots dansent et où la musique façonne sa réalité. Cet album est remarquable avec les chansons francophone de jazz.

La chanson « C’est mon village » est la chanson thème pour le 125e anniversaire du village de St-Hubert de Rivière-de-Loup. Tout en poursuivant ses études en chant jazz à l’Université Laval. Elle a eu la chance d’y retrouver des collaborations avec certains artistes de Québec, dont le célèbre parolier Marc Chabot et le saxophoniste Joël Thibault.

Afin de célébrer l’événement, Luce et ses musiciens vous feront découvrir quelques-unes de leurs chansons sur la scène du Cercle. En ce lieu qui se veut être une superbe vitrine pour les artistes de la relève, ils seront fiers de vous faire découvrir un album bien ficelé. C’est un rendez-vous à ne pas manquer.

Elle cite à la fin du livret ce texte :
Je   prends la route du désert
Éblouie par tant de beauté
Par la blancheur de la terre
Par l’infini à ma portée.



 







PARTAGER
Article précédentSortez du moule
Article suivantLe Royaume : La Prophétie