Comment faire l’amour à un nègre sans se fatiguer

alt

 

Comment  faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer de Dany Laferrière a été la première œuvre de ce prolifique auteur, publiée en 1985. La maison d’édition Typo réédite ce roman en 2010 suite à l’immense succès que connait l’auteur principalement après la réception du prix Médicis l’an dernier pour sa dernière œuvre L’énigme du retour.

 

Dans son roman initial Dany Laferrière explore la recherche d’identité d’un nègre vivant à Montréal dans un quartier miteux, partageant un appartement insalubre avec un autre nègre qui passe ses journées à dormir, lire le coran ou à méditer sur un divan défoncé. Et à baiser parfois. Le personnage principal rencontre des filles qui étudient  dans des universités anglophones.  Les filles anglophones étant plus près de sa zone en tant que nègre. Le nègre peut alors assurer sa supériorité sur quelqu’un de race blanche. Son identité passe par la sexualité. Par laquelle le nègre atteint alors un degré supérieur d’auto-évaluation.

 

Mais il semble que ce ne soit pas suffisant pour se hisser à une position plus élevée car en agissant ainsi il ne fait que répéter les stéréotypes de ce qu’est un nègre.

 

De telle sorte que Dany Laferrière conclue en disant «  qu’on ne nait pas nègre, on le devient ».

 

C’est un roman charnièredans la littérature québécoise.

 

 alt

 

Né à Port-au-Prince en 1953, Dany Laferrière exerce d’abord le métier de journaliste. En 1976, fuyant la dictature duvaliériste, il choisit le Québec comme terre d’accueil. Avec la publication en 1985, chez VLB éditeur, de Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer, Laferrière entreprend un cycle romanesque qui compte désormais dix titres et qu’il qualifie d’ « autobiographie américaine ».

 

 

Nombre de pages : 192

Prix suggéré : 14,95 $

 

 

www.edtypo.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER
Article précédentBonjour là Bonjour à la Bordée
Article suivantGUACAMOLÉ