Les Bagnoles 2 en 3D

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
58

 

Depuis le 24 juin dernier, le film Les Bagnoles 2 en 3D est présenté au cinéma IMAX des galeries de la Capitale, et ce, jusqu’au 14 juillet 2011. 

Synopsis

Dans «Les Bagnoles 2», la voiture de course vedette Flash McQueen et l’incomparable dépanneuse Mater poursuivent leur amitié sous de nouveaux horizons lorsqu’ils se rendent à l’étranger pour participer au tout premier grand prix international, qui couronnera la voiture la plus rapide au monde. En parallèle à leur course autour du monde, Mater se voit devenir malgré lui un élément clé d’une mission secrète orchestrée par l’agent secret Britannique Finn McMissile et la magnifique espionne en herbe Holley Shiftwell.  Cette mission va mettre en péril la vie de Flash McQueen et Mater risquera sa propre vie pour sauver son meilleur ami. L’aventure pleine de rebondissements entraine Mater dans une folle poursuite dans les rues du Japon, de Paris, d’Italie et de Londres en Angleterre sous le regard de ses amis et du monde entier.

Le premier film Les Bagnoles date de 2006 et il aura fallu 5 ans avant d’en voir la suite. Cependant, l’attente en a valu vraiment la peine. Et en fait, il n’est pas vraiment nécessaire d’avoir vu le premier film pour apprécier cette deuxième mouture. Cette deuxième version met surtout en vedette deux des personnages du premier film, soit Flash McQueen et la dépanneuse Mater. À eux s’ajoutent des personnages de tout genre, dont deux agents secrets qui rendraient surement jaloux James Bond et Batman avec sa Bat mobile. Ces deux bolides regorgent de gadgets de tout genre, autant pour se défendre que pour se transformer pour grimper des murs, voler, et même faire de la plongée sous-marine. Pour moi, ce fut un vrai délice de voir toute cette artillerie déployée pour nous en mettre plein la vue dans des poursuites affolantes, des bagarres exaltantes et des évasions fulgurantes.

 

Il y a de tout dans ce film, pour tous les goûts et tous les âges. D’abord, l’histoire est très actuelle, puisqu’elle parle de notre obsession planétaire, le pétrole et ses dérivés pour faire fonctionner une automobile. Ensuite, on retrouve dans ce film de l’humour, surtout avec Mater qui a le dont de se mettre les pieds dans les plats (ou plutôt les roues dans les plats). Cela crée des situations très amusantes surtout pour les tout-petits. Il y a également des moments touchants, émouvants, entre les deux meilleurs amis et des petites romances avec des voitures féminines. Il y a énormément d’action, de course, d’intrigue, de poursuite, de suspens pour nous amener sur le bout de notre siège et oublier que l’on regarde un film d’animation.

 

Et surtout, le public voyage… au Japon, à Paris, en Italie et en Angleterre pour revenir au désert des États-Unis. Et ces paysages sont grandioses sur un grand écran en 3D. L’effet ne serait pas le même de voir ce film en DVD. Il est essentiel de le voir sur un écran IMAX. Les créateurs de ce film d’animation ont mis le paquet pour recréer les pistes de course, les monuments comme les Champs Élysées, la Tour Eilffel, le Big Ben, la Riviera Française, les rues du centre-ville de Tokyo et le Grand Canyon. Bref,  tout a été mis à profit pour faire un reflet de la réalité. De plus, les bagnoles se conduisent comme des humains!! C’est hilarant de les voir aller dans un bar et se commander un verre, puis d’aller jouer au Casino, de magasiner dans un marché aux Pièces… et dans les gradins, la foule qui assiste au Grand Prix sont des bagnoles en délire… de même que les commentateurs des courses, dont un certain Jacques Villeneuve qui prête sa voix à l’un d’eux. Pour les adultes, il y a plein de références à la réalité et à des films d’action, comme les James Bond ou Spider-Man, Batman, mission impossible… qui fait en sorte que les gens ne s’ennuient pas une seconde.

 

Personnellement, j’aurais envie de revoir le film une deuxième fois, car je suis certaine qu’il y a une foule de détails que j’ai manqués et qui pourraient me fasciner. Je lève mon chapeau à l’équipe d’animation qui a fait un travail colossal pour animer tous ces bolides, pour recréer ces villes dans un souci du détail exceptionnel et pour le bon choix d’action mêlé de moments plus émouvants.

Finalement, la musique vient ajouter à l’ambiance et au rythme du film. Lors du générique de fin, plusieurs personnes, comme moi, sont restées pour écouter la musique et regarder l’album de photos de voyage et voir défiler les noms.

 

Un film pour toute la famille, idéal pour ce début d’été, qui donnera le goût du voyage et de l’aventure. 

Durée : 1 h 56 min 

Réalisé par: Brad Lewis, John Lasseter

Distributeur : Walt Disney Pictures

http://www.disney.com/cars/

http://www.imaxquebec.com