PINK MARTINI, 1969: Écoutez le nouvel album en exclusivité!

Pink Martini et Saori Yuki vous présentent 1969 : une seule année, 12 chansons du monde
Pink Martini et Saori Yuki vous présentent 1969 : une seule année, 12 chansons du monde

Pink Martini et Saori Yuki vous présentent 1969 : une seule année, 12 chansons du monde

Le fameux « petit orchestre » de Portland en Oregon, Pink Martini, et la légendaire chanteuse japonaise Saori Yuki nous présentent le fruit de leur collaboration, le disque 1969. On y retrouve une sélection de 12 chansons du monde, interprétées en français, en anglais et en japonais. 1969 paraîtra le 18 octobre prochain au Canada sous étiquette Audiogram.

« Cela a été un honneur pour nous d’être approchés par Saori Yuki San et EMI Japon pour travailler sur cet album, a tenu à souligner Thomas M. Lauderdale, pianiste et fondateur de Pink Martini. Le concept initial de l’album était d’interpréter des grands succès japonais de 1969. Mais, après avoir fait quelques recherches, nous avons découvert que, musicalement, tous les pays avaient produit quelque chose d’intéressant cette année-là. Nous avons donc décidé d’élargir nos horizons, toujours à la façon de Pink Martini, en incluant des chansons du monde interprétées en différentes langues. Le résultat est un superbe voyage dans le temps, un retour en 1969, grâce à 12 pistes chantées en japonais, en français et en anglais. »

Ce disque n’est toutefois pas la première collaboration des musiciens. Tout a commencé il y a de ça plusieurs années, lorsque Lauderdale trouve, tout à fait par hasard, le premier album de Saori Yuki dans une caisse de vinyles d’un magasin de disques de Portland. Sous le charme de la voix grisante de la soprano ainsi que des mélodies, il décide d’enregistrer avec sa formation sa pièce Taya Tan pour leur album Hey Eugene!, paru en 2007. La chanteuse apprécie tellement leur version de sa chanson qu’elle se joint au groupe sur une scène de Tokyo pour l’interpréter, au moment où Pink Martini effectue sa première tournée en Asie. Un peu plus tard, la formation l’invite à chanter la toute première version japonaise de White Christmas, qui se retrouve sur leur album de Noël, Joy To The World. Après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon en mars dernier, les musiciens invitent une fois de plus Saori Yuki à les rejoindre sur scène, dans le cadre d’un concert-bénéfice donné à Portland. Ils se réunissent ensuite à une autre occasion pour enregistrer en studio la piste Yuuzuki, une pièce-bénéfice lancée par la chaîne Starbucks et iTunes.

Pour célébrer le lancement de 1969, Yuki Sori se joindra à Pink Martinipour offrir une série de concerts en décembre prochain. Consultez régulièrement le site web d’Audiogram, au www.audiogram.com, pour plus de détails.

PARTAGER
Article précédentVive à deux
Article suivantÉtienne Drapeau charmera Québec à nouveau