Aveladeen à Prévost le 14 janvier prochain

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
25
Le samedi 14 janvier 2012, 20 h Église Saint-François-Xavier, 994 rue Principale, Prévost –
Le samedi 14 janvier 2012, 20 h Église Saint-François-Xavier, 994 rue Principale, Prévost –

RÉTROSPECTIVE & RENOUVEAU   QUATUOR CELTIQUE AVELADEEN

www.myspace.com/aveladeen

Le samedi 14 janvier 2012, 20 h Église Saint-François-Xavier, 994 rue Principale, Prévost  Entrée 25 $

L’eensemble de musique roots-world
Robin Bouliane : violon (En remplacement de Michel Dubeau)
Raoul Cyr : guitare, bodhran, trombone et fluguelhorn
Benoit Chaput : mandoline, bouzouki, banjo, guitares
Bernard Ouellette : percussions, accordéon

La tradition est préservée. Nos amis du quatuor Aveladeen seront encore là pour inaugurer la programmation hivernale de Diffusions Amal’Gamme et ainsi prolonger la période des Fêtes. Oh que oui! une véritable fête pour les yeux et les oreilles vous attend avec nos amis du quatuor Aveladeen, Michel Dubeau, Raoul Cyr,  Benoît Chaput et Bernard Ouellette pour célébrer ce début d’année. Comme l’ami Michel Dubeau s’est permis une incursion musicale dans l’univers du  Cirque du soleil, le son de ses flûtes et cornemuses sera remplacé par celui du violon de feu de Robin Bouliane qui se joint au groupe pour l’occasion.

Né d’un intérêt commun pour la musique celtique, ce quatuor explore les diverses facettes et origines de ce courant musical en puisant au vaste répertoire des folklores d’Irlande, d’Écosse , de Bretagne , d’Espagne et du Québec. Avel signifie « vent » en breton, c’est avec les vents que les mélodies expriment toute une gamme d’émotions : solennelles à la cornemuse, vives et énergiques à la flûte de bois, nostalgiques et mélancoliques au low whistle et festives avec les tin whistles; à cela s’ajoute le bugle, un instrument qui apporte une couleur aérienne à cette musique très « groundé ». Tout ceci prend forme grâce au complément et au support des multiples instruments à cordes : guitares classique et acoustique, mandoline, bouzouki irlandais et banjo qui colorent et doublent les mélodies. Les percussions viennent épicer le tout : bodhran, darbouka, cajon, dembeck et « hand drum » nous transportant vers des contrées hors du monde celtique.

L’improvisation a aussi sa place en ouvrant des moments plus atmosphériques ou même hypnotiques….on peut même déceler un peu des influences du rock ou folk progressif. Avec l’utilisation d’instruments comme le duduk ou le kaval, le udu et le darbuka, Aveladeen se permet même des fusions avec d’autres cultures : musique du maghreb, juive, des Balkans, latine.

La prolifique production de quatre albums depuis ses débuts et les nombreux concerts celtiques qu’il a présentés ont projeté le quatuor Aveladeen à l’avant-scène du panorama musical de la région et d’ailleurs et lui ont procuré ses lettres de noblesse et la reconnaissance du milieu artistique.

Les albums : mai 2006 : « La cité des Vents »; déc.2007 : « Quand je voi yver retorner »; mai 2008 : « Bélénos » et jan. 2011 : « Bourrasque ».

À propos du disque BOURRASQUE

« Reconnu pour son esprit celtique très éclaté, le groupe des Laurentides revient avec un quatrième disque plus percussif que jamais. Au trio original, le percussionniste Bernard Ouellette vient de s’ajouter et sa présence se fait sentir. D’autant que Michel Dubeau a ajouté le kaval bulgare à son assortiment de flûtes du monde et de cornemuses. Tout cela confère également plus d’accents de l’Europe de l’Est à un répertoire mâtiné d’airs intimes, de reels, de valses, d’accents bretons, de clins d’oeil au flamenco et même d’une gamme scandinave dans une pièce. Si la flûte de bois est en évidence, les vents se font plus discrets qu’auparavant et les cuivres occupent plus de place. Les agencements d’instruments sont poussés plus loin et de forts beaux dialogues apparaissent entre des instruments. Les cuivres peuvent aussi doubler la flûte ou l’accordéon. Et l’accompagnement à la guitare est énergique. En somme, Bourrasque est le meilleur disque d’Aveladeen. »

– Yves Bernard, Le Devoir

Diffusions Amal’Gamme est particulièrement fier de retrouver ce groupe auquel il s’est associé dès les tout premiers débuts.

Les billets avec places réservées au coût de 25 $ sont en vente à la Bibliothèque Jean-Charles-Des Roches de Prévost et au Centre culturel et communautaire de Prévost en avant-midi

Info. : Francine Allain au 450-436-3037 ou diffusionsamalgamme@videotron.ca

Toute la programmation sur www.diffusionsamalgamme.com                                            

 photo: courtoisie