Richard Abel et Corneliu Montano, une soirée inspirante à la salle Albert-Rousseau

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
71
Richard Abel
Richard Abel

Le dimanche soir, normalement j’aime bien écouter la télévision soit « Star Académie » ou « Tout le monde en parle », mais ce soir c’était impossible pour moi de manquer l’opportunité d’entendre le pianiste le plus charismatique et talentueux à Québec ainsi qu’une des plus belles et puissantes voix du Québec.

Richard Abel et Corneliu Montano nous ont offert un excellent spectacle accompagné de huit musiciens (6 violonistes et 2 trompettistes) ainsi que le directeur musical Alain, qui malgré le fait qu’il était malade, nous a honorés de sa présence. On lui dit MERCI, car ce soir c’est toute l’équipe qui aurait écopé de son absence. Tous ces gens ont donc mis en commun leur talent musical et leur complicité pour nous concocter un répertoire en musique et en chansons variées qui nous a fait frissonner.

 Richard Abel est un pince sans rire, il nous a  bien fait rire tout au long de la soirée. Il nous a expliqué qu’on ne connaît pas les noms des pièces de chansons, mais pourtant, sur son album Instrumental Memories, ce sont toutes des pièces connues. Il nous a donc fait un medley de plusieurs pièces de cet album qui est excellent soit dit en passant. « Chiquitita (Abba), Chariots of Fire, Ballade pour Adeline, etc. » Il a aussi joué d’autres pièces populaires comme « Don’t Cry for Me Argentina ». Un pot-pourri des chansons de la Mélodie du bonheur a été chaudement applaudi.

Si les applaudissements sont la paye des artistes, on peut dire que Richard Abel et Corneliu sont millionnaires. Les spectateurs leur démontraient bien leur appréciation, et ne sont pas gênés pour se lever  à plusieurs occasions.

Nicole et Fernand, les danseurs de valse
Nicole et Fernand, les danseurs de valse

Surprise : Un couple de danseurs (Nicole et Fernand, de Châteauguay) est venu égayer la scène et mettre de l’élégance dans le spectacle à trois reprises pour des valses jouées par Richard Abel. « Valse en robe de bal, Valse Christine (M. Pointu), » de très bons danseurs, et de très belles robes.  J’aurais aussi aimé danser sur ces valses invitantes.

Autre surprise : La très belle Meggie est venue interpréter avec Corneliu deux très belles chansons de l’album « Influences« . « Cant Help Falling in Love » et « Angels » le mariage de leurs voix sur ces chansons est magnifique.   Quelle fraîcheur cette fille et quel beau couple. Elle a aussi interprété seule la chanson « Je m’en contenterai » avec sa voix douce et délicate. « Angels » en plus d’être leur chanson de couple est au top 5 anglo  des vidéos et en 1ere position à musimax. Vous pouvez voter pour cette chanson sur musimax.com.

Autre surprise : Richard Abel a invité une des violonistes, Julie Lapierre, à faire chanter son violon pour l’accompagner sur la chanson « Les amours lointaines ». Il avait joué cette chanson à Prague avec 56 musiciens.

Richard Abel
Richard Abel

Richard Abel, c’est 32 ans de musique, un monument musical populaire reconnu à travers le monde, mais pas encore assez d’après moi, malgré tous ces prix remportés (5 Félix, 2 disques certifiés « Platines » et 5 disques certifiés « Or ») 17 albums, 4 DVD à son actif. Il a fait le Centre Bell avec Élégancia et il est le seul québécois à être passé à la station de radio CBS aux États-Unis. Ce virtuose nous éblouit par sa fougue et son magnétisme, ce grand passionné nous partage son intimité sans pudeur, et que dire de son immense talent de pianiste, sinon qu’on repart avec des airs pleins la tête et pour beaucoup de gens un album de plus à écouter.

Corneliu, c’est une vedette de la cuvée Star Académie 2004 qui avec sa voix d’opéra nous a beaucoup impressionnés. Infatigable, son troisième album « Influences » est sur les tablettes depuis novembre 2011. Talentueux, il chante en quatre langues et il est extrêmement séduisant. C’est un diamant brut, ce n’est pas surprenant que Richard Abel soit son producteur. Ce soir, Corneliu nous a interprété les chansons de son album Influences d’une façon extraordinaire « Crying, No More Boleros, Quai de gare » Ce soir, il y avait une centenaire dans la salle et Corneliu lui a chanté une pièce Napolitaine, un beau tango. Il nous a impressionnés avec son « contre-do » qu’il a réussi avec brio avec « La Quête » de Jacques Brel et arrangements musicaux de l’excellent Guy St-Onge.

Richard Abel
Richard Abel

Rappel : De nombreux remerciements de Richard Abel pour tous, suivi de la chanson « Une chance qu’on ça » par Corneliu et Meggie.
Durant plus de deux heures, nous avons été transportés par la magie de ces artistes chaleureux et positifs, ça sentait le bonheur et c’était très agréable.  Un spectacle qui nous a touché le cœur et nous a donné le goût d’être des meilleures personnes. Une soirée pour l’âme. Richard Abel est tellement reconnaissant et généreux avec tous qu’il est un exemple à suivre.  MERCI pour cette belle soirée.

 

 

 

Supplémentaires : 7 octobre à 14 heures

Salle Albert-Rousseau : téléphone : 418 659-6710
ou sans frais 1 877 659-6710

2410, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec)
G1V 1T3

 

http://www.sallealbertrousseau.com/evenements/richard-abel-et-corneliu-montano

http://www.mercurecommunication.com

http://www.richardabel.org/

http://www.corneliumontano.com/

http://www.meggie.mu/

Crédit photos : Benoît Roy