BELLE-BAIE dès le jeudi 26 avril à la Télévision de Radio-Canada pour une quatrième et dernière saison.

BELLE-BAIE  dès le jeudi 26 avril à la Télévision de Radio-Canada  pour une quatrième et dernière saison.
BELLE-BAIE dès le jeudi 26 avril à la Télévision de Radio-Canada pour une quatrième et dernière saison.

On retrouvera avec plaisir la 4e saison de cette chaleureuse télésérie dont l’action se déroule dans un village acadien. Pour Margot (Pascale Bussières), l’ultime saison s’ouvre sur une note dramatique. Un incendie a détruit son dîner , Le Poisson Doré, alors qu’elle était en vacances avec Max (Jean-François Pichette). Cette tragédie déclenche une grande remise en question chez Margot : quelle direction prendra désormais sa vie? Professionnellement, l’avenir s’incarne dans un nouveau projet. Sur le plan émotif, le cœur de Margot balance entre Max et Jérôme (Christophe Vienne), le père de ses enfants. Avec la disparition du dîner , ce n’est pas seulement Margot qui dérive, mais toute la communauté de Belle-Baie. Le gouvernement fédéral annonce un moratoire dans l’industrie des pêches.

Le partenariat entre Max et Billy (Marc Paquet) est mis à dure épreuve. Cette crise marque l’entrée en scène d’Alcide Pinet (Pierre Lebeau), un capitaine de crabier influent qui n’a pas froid aux yeux. Jusqu’où ira l’affrontement entre les clans? Comment la Gully Packers s’en sortira-t-elle? Sans son gagne-pain au dîner , Juliette (Viviane Audet) se retrouve sans emploi et enceinte. Ti-Mousse (Robin-Joël Cool) fait de son mieux pour assurer leur subsistance, mais la précarité de l’industrie des pêches n’arrange rien pour eux. Ti-Mousse gagne une rondelette somme d’argent dans une machine à poker et c’est le début d’un sérieux dérapage. André (Benoît McGinnis) reçoit une mauvaise nouvelle qui chamboule ses projets d’avenir. Xavier (Christian Essiambre), son amoureux, fait preuve d’un engagement qui rendrait son entourage bien fier en d’autres circonstances… La route est chaotique également pour Félicia et Charles (Eugénie Beaudry et Emmanuel Bilodeau). Alors que le couple s’investit à fond dans le projet de la Maison des jeunes, le destin tragique d’une adolescente qui fréquentait les lieux change définitivement le cours de leur vie et celle de leurs proches. Belle-Baie propose une ultime saison en épisodes de 60 minutes forts en rebondissements et riches sur le plan humain. On a beau planifier, essayer d’être en contrôle, prendre soin de soi et de ceux qu’on aime, il survient toujours des choses qu’on n’a pas vu venir. Mais c’est ça : Vivre! Auteurs : Renée Blanchar avec la collaboration de Robin-Joël Cool et Georgette LeBlanc. Réalisatrice : Renée Blanchar. Productrices : Cécile Chevrier et Josée Vallée. Production : Phare-Est Média et Cirrus Communications inc.

La vie de Margot (Pascale Bussières) se révèle toujours remplie de surprises et d’émotions dans la quatrième saison de Belle-Baie qui prend l’affiche à la Télévision de Radio-Canada avec onze épisodes d’une heure diffusés les jeudis à 20 h (HAE) du 26 avril au 5 juillet.

Coproduite par Cécile Chevrier de Phare-Est Média et Josée Vallée de Cirrus Communications, cette quatrième saison de la télésérie tournée en Acadie est écrite et réalisée par Renée Blanchar. Robin- Joël Cool et Georgette LeBlanc ont collaboré aux textes.

On retrouvera avec plaisir les personnages de cette chaleureuse télésérie située dans un village acadien.

Pour Margot (Pascale Bussières), l’ultime saison s’ouvre sur une note dramatique. Un incendie détruit son diner, Le Poisson Doré, alors qu’elle est en vacances avec Max (Jean-François Pichette). Cette tragédie déclenche une grande remise en question chez Margot : quelle direction prendra désormais sa vie? Professionnellement, l’avenir s’incarne dans un nouveau projet. Sur le plan émotif, le cœur de Margot balance entre Max et Jérôme (Christophe Vienne), le père de ses enfants.

Avec la disparition du diner, ce n’est pas seulement Margot qui dérive, mais toute la communauté de Belle-Baie. Le gouvernement fédéral annonce un moratoire dans l’industrie des pêches. Le partenariat entre Max et Billy (Marc Paquet)

est mis à dure épreuve. Cette crise marque l’entrée en scène d’Alcide Pinet (Pierre Lebeau), un capitaine de crabier influent qui n’a pas froid aux yeux. Jusqu’où ira l’affrontement entre les clans? Comment la Gully Packers s’en sortira-t-elle?

photo: courtoisie de Radio-Canada
PARTAGER
Article précédentPierre Hébert
Article suivantAmours écureuils