Le projet du Cinéma NDG franchit une autre étape

Cinéma NDG
Cinéma NDG

La recommandation du comité de sélection chargé d’étudier les propositions pour le développement de l’ancien Théâtre Empress a été déposée hier lors de la séance du conseil de l’Arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâces et c’est le projet du Cinéma NDG qui a reçu la meilleure note.  Le comité d’évaluation a jugé le « projet vendeur, unique dans le quartier. »

L’organisme à but non lucratif qui pilote ce projet est issu de la volonté de citoyens du quartier qui souhaitent redonner une vie culturelle à ce qui fut autrefois un joyau.

Un projet d’économie sociale, inspiré du modèle du Cinéma Beaubien, mais adapté à la clientèle de l’ouest de Montréal, Cinéma NDG vise à relancer les activités culturelles au Théâtre Empress. Il sera un lieu rassembleur, convivial et novateur qui offrira une programmation de films de qualité, films d’auteur, documentaires, films jeunesse d’ici et d’ailleurs et ce en français, en anglais et en langues étrangères, respectant ainsi la diversité du quartier.

Afin de présenter un projet réalisable et durable, Cinéma NDG a soumis un dossier basé sur le modèle de l’entreprenariat collectif.  Cela permettra à l’organisme sans but lucratif de mettre en place un montage financier mettant à contribution plusieurs organismes du milieu de l’économie sociale.

«Nous avons, dès le départ, privilégié une approche pragmatique afin de rendre le projet viable et rentable. Les membres de l’équipe ont travaillé d’arrache-pied à mobiliser la collectivité, le milieu des affaires, les institutions financières, les entreprises du milieu du cinéma, etc. Ce rapprochement des milieux de la culture et des affaires, travaillant ensemble à un projet et à la création d’une entreprise d’économie sociale, est en soi une approche innovante» explique Elaine Ethier.

Au cours des prochaines semaines, le projet sera à l’étude par l’Arrondissement pour en arriver à une décision en ce qui concerne l’occupation et l’utilisation de l’immeuble.  Entretemps, les membres du CA de Cinéma NDG poursuivront le dossier afin de boucler le financement.

Maintenant que la recommandation du comité de sélection est connue, des rencontres seront organisées avec les commerçants voisins du cinéma afin de leur présenter l’ébauche de projet et commencer à travailler ensemble sur des projets de revitalisation de ce secteur de la rue Sherbrooke.

Élaine Ethier explique : « au cours des derniers mois, nous avons pu constater le très haut niveau d’intérêt que suscite le projet de la part de la population du quartier, des représentants du monde des affaires, des institutions financières privées et des différents paliers de gouvernement. Les nombreuses lettres d’intérêts que nous avons reçues témoignent de cet engouement généralisé. Le projet Cinéma NDG permet un réel renouveau urbain. Il nous a inspiré une vision de ce que pourrait être notre quartier : un endroit où il fait bon vivre, manger, dormir, travailler et… se divertir ! »