Découvrez en avant-première le 3e album de Rupa & The April Fishes

 

Rupa & The April Fishes
Rupa & The April Fishes

Après avoir roulé sa bosse à travers le monde avec deux albums engagés, voilà que le groupe de San Francisco, Rupa & The April Fishes s’arrête au Club Balattou à Montréal le dimanche 30 septembre prochain pour présenter son 3e albumBUILD. Une véritable chance de découvrir en avant-première les nouvelles compositions de la formation cosmopolite puisque ce n’est que quelques jours plus tard, le 2 octobre, que le nouvel opus sera lancé sur les rayons.

« Build : Une palette de sons qui…accomplit l’improbable. Une pop polyglotte multiculturelle qui est à la fois politiquement chargé et contagieusement dansante. »   — WNYC RADIO 

Réalisé par Todd Sickafoose (Ani DiFranco, Andrew Bird), l’album explore ce que cela signifie d’être global – expérimenter la solitude et être au beau milieu des gens. Une belle représentation des racines du groupe : une chanteuse aux racines hindouistes qui a passé par plus d’un coin du monde et les April Fishes qui viennent de partout à travers le globe, incluant l’Uzbekhistan, le Nicaragua et Los Angeles. On pourrait dire que Rupa est un vrai pied de nez aux puristes de l’identité nationale, née en Californie de parents indiens, élevée en Inde, dans le sud de la France puis aux États-Unis, elle est maintenant établie à San Francisco, seule terre d’Amérique où elle se sente tout à fait à l’aise. Depuis la jeune enfance, elle a bataillé entre ses deux envies, celle d’être médecin ou de poursuivre une carrière artistique; répondant «ballerine et chirurgienne» quand on lui demandait ce qu’elle voulait faire plus tard. Par la force des choses, Rupa a construit son identité sur l’idée d’une mosaïque, en gardant le meilleur de toutes les bribes du monde qu’elle a pu rencontrer. Pas étonnant qu’elle soit parvenue à négocier cet arrangement unique avec un hôpital de San Francisco… Pendant six mois elle est médecin en exercice et professeur de médecine, tandis que le reste de l’année elle peut se consacrer entièrement à son art.

Un art porteur de sens, qui pour ce troisième album, s’est laissé inspiré par la musique de la rue et l’art populaire de San Francisco. Une musique qui reflète la tendance des mouvements mondiaux pro-démocratie, à travers la célébration du «pluralisme et du paradoxe» (San Francisco Gate). Alors que le premier album Extraordinary Rendition explorait l’amour sous plusieurs angles et presque exclusivement en Français; le deuxième opus, Este Mundo, retraçait majoritairement en Espagnol, la situation critique des immigrants traversant les frontières états-uniennes; BUILD lui, nous est livré essentiellement en Anglais.

Le spectacle du 30 septembre sera l’occasion de voir et entendre l’évolution du groupe qui présentera des morceaux des deux premiers albums en mettant l’emphase sur BUILD. Laissant découvrir en primeur ce qu’on nous promet d’être un mix enchanteur de musique française nouvelle vague aux rythmes tantôt latins tantôt gypsy, teinté de raga indien… Nul doute que Rupa & The April Fishes savent bien comment redéfinir la musique contemporaine!

Lien vers le site web :

http://www.theaprilfishes.com/

Lien direct vers le premier extrait du nouvel album BUILD :

http://www.theaprilfishes.com/music.html

 

 

Zone de Texte: RUPA & THE APRIL FISHES

Dimanche 30 septembre à 21h
Au Club Balattou
4372, boul. St-Laurent (coin Marie-Anne) Montréal
514-845-5447

BILLETS EN VENTE DÈS MAINTENANT  /  15$
Sur Réseau Admission - www.admission.com – 514-790-1245
En personne, aux Productions Nuits d’Afrique  – 514-499-9239

www.festivalnuitsdafrique.com
www.balattou.com