Les routes incertaines

 

Les routes incertaines.

Hélène Brodeur, boucle la boucle avec Les routes incertaines, chroniques du Nouvel Ontario.

Nous y retrouvons les personnages qui nous avaient séduits dans les deux tomes précédents et l’auteure nous fait vivre les hauts et les bas de leur quotidien. Cette chroniqueuse des événements et de l’histoire du Nord de l’Ontario n’aura eu de cesse que de faire connaître les gens de cette partie de pays. Elle nous a présenté des hommes et des femmes qui, quoique parlant français, étaient tout aussi capables que leurs concitoyens anglophones.

 

Bravo!

 

Troisième et dernier tome des Chroniques du Nouvel-Ontario, Les routes incertaines suit le parcours sinueux d’une première génération née dans le Nord de l’Ontario, à l’époque turbulente de la Seconde Guerre mondiale.

Du Nord ontarien à l’Afrique, en passant par Montréal, Ottawa et l’Europe, ces routes mènent tantôt à l’ambition tantôt à la déchéance. L’entreprise commerciale des frères Marchessault réussira-t-elle ? Jean-Pierre deviendra-t-il médecin, comme il le souhaite ? Rose-Delima reverra-t-elle Donald, celui qu’elle aime mais que la vie et la culture éloignent ? Cette époque bouleverse les plans de ces jeunes Franco-Ontariens qui, au seuil de l’âge adulte, entrevoyaient leur vie tout autrement. On suit leur parcours jusqu’à l’éclatement du Canada français en 1968.

 

Hélène Brodeur

Un des grandes dames de la littérature franco-ontarienne, Hélène Brodeur a donné ses lettres de noblesse à la petite histoire du Nouvel-Ontario en publiant, dans les années 80, les trois tomes des Chroniques du Nouvel-Ontario, pour lesquels elle a reçu de nombreux prix et hommages. Originaire du Québec, elle passe son enfance et son adolescence à Val Gagné, près de Timmins, en Ontario. Après avoir exercé plusieurs métiers, elle se consacre à temps plein à l’écriture. Elle est décédée en 2010.

 

 

Nombre de pages : 283

Prix suggéré : 15,95 $

www.prisedeparole.ca