Natalie Quirion à la tête des parcs technologiques de l’Amérique du Nord!

Natalie Quirion
Natalie Quirion

Le président du conseil d’administration du Parc technologique du Québec métropolitain (PTQM), M. Edwin Bourget a le plaisir de souligner la récente nomination de Mme Natalie Quirion, directrice générale du PTQM, à titre de présidente de la division nord-américaine de l’International Association of Science Parks and of Areas Innovation (IASP). « Nous sommes fiers que madame Quirion ait été désignée pour représenter les quelque quarante parcs canadiens, américains et mexicains au conseil d’administration de l’IASP. « Pour notre équipe, cela marque une reconnaissance du leadership du PTQM et de sa directrice au-delà des frontières québécoises. Nous sommes persuadés que cette bonne nouvelle contribuera à faire rayonner le PTQM, ses entreprises et la grande région de Québec ici et ailleurs », souligne M. Bourget.

Le mandat de Mme Quirion sera, entre autres, de favoriser les rapprochements et les interactions entre les membres des parcs nord-américains. Rapprochement qui s’opérera dès le début 2013 avec une rencontre sur le thème des villes intelligentes, qui se tiendra à Austin au Texas. « Concrètement, cela nous permet d’être directement branchés sur les grandes tendances internationales, en termes non seulement des meilleures pratiques de management des parcs technos, mais aussi de thématiques cruciales pour une économie du savoir comme celle de Québec, comme les relations entreprises/universités », affirme Mme Quirion. « Je trouve particulièrement stimulant l’idée d’aller chercher ce know-how unique et de le ramener à Québec pour travailler avec nos différents partenaires au développement des organisations technologiques et d’en faire ultimement bénéficier la grande région de Québec », ajoute-elle.

« Nous sommes convaincus que Mme Quirion apportera un grand leadership à ses collègues de l’Amérique du Nord », affirme M. Luis Sanz, directeur général de l’IASP. « Elle possède un esprit d’entrepreneuriat et une expérience en développement économique qui ne pourront que dynamiser les efforts de collaboration entre nos membres nord-américains. »

L’IASP compte 388 membres de 69 pays, et son conseil d’administration regroupe des dirigeants de zones technologiques de partout dans le monde parmi les plus innovants, comme le 22@Barcelona de l’Espagne, le Manchester Science Parks du Royaume-Uni, le Hong Kong Science and Technology Parks de la Chine et le Parque Technologico do Rio du Brésil. La présidence du conseil est assumée par M. Rick Widdle, du Lake Nona Medical City, À Orlando, en Floride, et qui a été parmi les bâtisseurs du Research Triangle Park de Raleigh, en Caroline du Nord, l’un des premiers et plus reconnus parcs technologiques en Amérique du Nord. « Nous serons désormais liés encore plus directement avec les organisations les plus innovantes de la planète pour développer un réseau de contacts qui pourra bénéficier aux entreprises d’ici pour les soutenir dans leur propre développement à l’international », conclut Mme Quirion.

Natalie Quirion est aussi présidente de Zones Québec Innovation, l’association qui regroupe les zones technologiques québécoises, et travaille en étroite collaboration avec l’Association of University Research Parks – Canada, qui réunit les parcs technologiques canadiens.

© courtoisie
PARTAGER
Article précédentExtrait radio de Berghella : Reste
Article suivantLong courrier