Casse Noisette et son monde enchanteur pour les fêtes

Le ballet Casse Noisette à la salle Wilfrid Pelletier
Le ballet Casse Noisette à la salle Wilfrid Pelletier

La compagnie des Grands Ballets canadiens nous propose de revivre le comte de Hoffman, Casse Noisette, à la salle Wilfrid Pelletier du 13 au 30 décembre 2012. Depuis 1892, l’année de sa première, le spectacle ne compte plus les générations d’enfants qu’il a émerveillé. Hier avait lieu la première dans une salle comble qui regroupait tous les âges.

La compagnie des Grands Ballets jouent depuis 49 ans déjà le ballet éponyme et renversant qui souligne parfaitement la période des fêtes en y apportant sa touche de féerie.  Celui-ci est transmis, en plus, à travers l’une de ses meilleures adaptations, celle de Fernand Nault, artistes multidisciplinaire québécois.

Le ballet en deux actes joué sur la musique de Stravinsky est purement magique. Quel que soit l’âge du spectateur, on se laisse entrainer dans la veillée de Noël de cette famille et le rêve de Clara où les jouets soldats prennent vie et livrent bataille, où chaque animal a sont rôle, où les sucreries ont des tailles arrogantes, où des princes et princesses et dansent pour célébrer l’histoire du prince; le tout dans une ambiance festive et colorée. Une centaine de danseurs se succèdent sur la scène sans halte seuls, par duos ou en cascade. On apprécie le rodage des ceux-ci sur la chorégraphie complexe et leur habileté à habiter le rôle.

Première du spectacle Casse Noisette
Première du spectacle Casse Noisette

Les costumes apportent un grand air frais au spectacle. Leur nombre est incalculable et les matières s’adaptent à tous les décors. Ils se dessinent dans des tons souvent chauds, accentuant encore la féerie. Ceux des humains sont faits de couleurs somptueuses tandis que pour chaque animal, on découvre une nouvelle originalité.  La valse, le tango, la danse arabe, chinoise et russe, la diversité est exprimée tour à tour tel que dans le comte.

Nouveauté éducative cette année : La Souris du jour! Tous les enfants sont conviés, avant chaque représentation une lecture publique du comte de Hoffman est réalisée par l’acteur Jacques Piperni. Un enfant est alors tiré au sort pour interpréter sur scène, durant la première partie du spectacle le rôle de souris. Il rejoint ensuite une place dans le public pour suivre l’autre moitié. Une expérience de choix qui lui donne la chance de découvrir les coulisses  autant que celui-ci en lui-même.

Casse Noisette, le comte de Hoffman par les Grands Ballets
Casse Noisette, le comte de Hoffman par les Grands Ballets

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site des Grands Ballets Canadiens.

Salle Wilfrid Pelletier
Place des arts

Crédit photos : Julie Cler

PARTAGER
Article précédentLa fête à Jean de Pier-Luc Lasalle
Article suivantNid d’Coucou 4