Billy Tellier : La loi du plus fort – Premier One man show à Québec

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
52
Billy Tellier
Billy Tellier

Le 5 février, dans la salle Albert-Rousseau, pour sa grande première à Québec, Billy Tellier a montré qu’il pouvait tenir une salle bien réveillée avec son premier spectacle solo « La loi du plus fort! ». Un humour bien aiguisé rempli d’ironie et d’autodérision.

Une supplémentaire est déjà prévue le dimanche 6 octobre 2013.  Les billets seront en prévente pour les membres les 6 et 7 février à partir de 9 h,  et le vendredi 8 février  pour tout le monde.

Pour accueillir les spectateurs en cette grande première, la production offrait un  verre de bière en signe de bienvenue à chacun des fans qui le désiraient.  Également à l’arrivée,  les gens pouvaient se faire photographier derrière un carton humoristique représentant Billy Tellier entre deux grands gaillards.

Sur scène, les décors étaient épurés, mais efficaces.  Ce sont surtout les lumières qui changeaient l’atmosphère et le lieu. Trois grandes fenêtres éclairées, et le jeu de lumières transformant la pièce soit en église ou autre chose. Très ingénieux comme idée.

Les fans, la majorité dans la trentaine, attendaient tous avec impatience la venue de Billy qui nous a fait bidonner pendant l’heure et demie de son spectacle entrecoupé d’un entracte.  Billy nous a mentionné que Vincent Vallières, s’était occupé de la musique de son spectacle, rien de moins pour Billy 1er, ce petit homme qui accomplit de grandes choses.

Billy Tellier
Billy Tellier

Des textes surprenants, criants de vérité, quelquefois un peu exagérés, tout était mis en place  pour nous faire réagir.

Son numéro sur la façon de faire une demande en mariage, et la pression que cela exige était hilarant, celui de l’enfant à St-Justine, très touchant et celui ou les filles se racontent leur demande en mariage était époustouflant surtout avec les nombreuses mimiques et la gestuelle de Billy.

Plusieurs sujets ont été abordés ce soir : L’homme en 2013 avec sa maison, ses préjugés, son char, sa blonde. La religion et le baptême, où dans l’église on chuchote des bitcheries.

Dans un de ses numéros, il a mit à contribution les spectateurs en leur donnant des rôles. Par exemple à la mère de famille, le rôle de policier, à l’adolescent, le ministre des finances, etc.  Les gens ont beaucoup apprécié cette interaction.

Un des numéros que j’ai beaucoup aimé, c’est celui où il explique qu’il y a des gens qui sont trop heureux. Ces gens pensent que si t’es correct « normal », c’est que tu es malheureux. En fait, ce sont les textes  subtils et pertinents que j’ai appréciés tout au long du spectacle et le fait que Billy a un humour bon enfant qui n’attaque personne.

Roulant sa bosse professionnelle avec succès depuis 2002, Billy Tellier s’est entouré de talentueux collaborateurs pour l’écriture de son premier spectacle: Daniel Gagnon (Caméra Café), Mikael Archambault (Anthony Kavanagh) et Daniel Thibault (Mirador, Martin Matte). La mise en scène est assurée par Christian Viau (Les Olivier, galas Juste pour rire et Eddy King).

 

Billy Tellier
Billy Tellier

 Billy a un long parcours derrière lui

Billy Tellier malgré son jeune âge, possède une longue feuille de route : Révélation de l’année au Festival Juste pour rire 2004, il se démarque depuis quelques années à la radio (Il coanime la matinale  Lève-toi et marche, (CKOI) et depuis 2008, il livre des rubriques régulières à Midi Morency) (CKOI).

À la télé également il est très présent (c’est l’un des scénaristes et comédiens principaux de la comédie Colocs.tv (Musique Plus) un panéliste régulier d’Atomes crochus sur V-Télé ou le show du matin (V) comme chroniqueur humoristique.

Reconnu également pour ses prolifiques talents d’auteur, on s’est arraché Billy pour l’écriture de  plusieurs galas (Artis, Juste pour rire, les Olivier), de films (De père en flicLe sens de l’humour) et de one man show (un Olivier pour le spectacle de Laurent Paquin), Il a également travaillé à la script édition du premier one man show d’Alexandre Barrette.

Sur scène, Billy est un incontournable des galas Juste pour rire et Grand Rire de Québec. En 2010, il présente le spectacle « Le bonheur ça pue » au Festival Juste pour rire et s’avère la révélation de la dernière édition des Parlementeries.

Ce soir, il a ajouté une autre flèche à son arc, car le public a été séduit par son talent d’humoriste et son charisme. Il nous a laissé sur une note positive en nous disant de Vivre nos rêves et de sourire à ce que la vie nous apporte.

www.billytellier.com/

www.mercurecommunication.com

www.sallealbertrousseau.com/

2410, chemin Sainte-Foy, Québec (Québec) G1V 1T3

418 659-6710  ou sans frais 1 877 659-6710

Crédit photos: Peter Marcoux