Les journées de cinéma LGBT de Québec-2e édition

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
vues parallèles
vues parallèles

La deuxième édition de Vues parallèles, les journées de cinéma LGBT de Québec, aura lieu du 8 au 10 mars prochain à la Salle Bleue du Théâtre Périscope. Après une première présentation des plus réussies en 2012, Vues parallèles prend de l’ampleur et s’échelonnera cette année sur trois jours. Encore une fois, le festival proposera une programmation variée, éclectique et audacieuse. Une douzaine de longs et moyens-métrages ainsi qu’un programme de courts-métrages seront proposés aux cinéphiles. Préparez-vous à trois jours de festivités, avec des films de fiction, des documentaires, des causeries et des rencontres avec les réalisateurs.

Les films sélectionnés par les co-programmateurs Louis Germain et Anne-Marie Côté proviennent des États-Unis, de la Suède, de la France, du Québec et d’autres provinces canadiennes, entre autres, et abordent tous des sujets d’actualité : homosexualité et foi, homoparentalité, sortie du placard, etc. Parmi ceux-ci, NORTH SEA TEXAS de Bavo Defurne. Récipiendaire du Zénith d’Argent et du Prix de la critique internationale au Festival des Films du Monde de Montréal, le film raconte l’histoire de Pim, un adolescent qui tombe secrètement amoureux de son meilleur ami.

À ne pas manquer, également, KYSS MIG, de la Suédoise Alexandra-Therese Keining. Favori dans plusieurs festivals de cinéma LGBT à travers le monde, le film relate la rencontre inopinée entre Frida et Mia, déjà fiancée et bientôt mariée à Tim, son amoureux de longue date. La rencontre entre les deux femmes viendra bouleverser leur vie.

Deux documentaires incontournables seront également projetés dans le cadre de Vues parallèles : LES INVISIBLES, de Sébastien Lifshitz et LE DERNIER CABARET de la Québécoise Catherine Proulx. Le très beau film de Lifshitz, favori pour la Queer Palm à Cannes en 2012, aborde le thème de l’homosexualité et la vieillesse. Catherine Proulx, de son côté, entraîne le public au Café Cléopâtre, le dernier cabaret survivant du Red Light de Montréal.

Lors de la soirée d’ouverture du 8 mars, l’équipe de Vues parallèles célébrera les 40 ans de la sortie du film IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’EST d’André Brassard, qui a transposé pour la première fois à au cinéma l’univers de Michel Tremblay et porté également à l’écran, pour l’une des premières fois au Québec, des personnages de la communauté homosexuelle. André Montmorency, qui faisait partie de la distribution avec Denise Filiatrault et Rita Lafontaine, entres autres, sera présent. Le samedi 9 mars, il participera également à la causerie qui suivra LE DERNIER CABARET.

Tous les films seront présentés en français ou avec sous-titres en français. La programmation complète est disponible à www.vuesparalleles.org et les spectateurs peuvent se procurer les billets en ligne ou à la porte, le jour du visionnement. Bon cinéma!

BILLETTERIE : www.eventbrite.ca

8 $/billet ou laissez-passer : 4 films/28 $ – 8 films/48 $ – Tous les films/60 $