Le temps d’une pause Flash Coiffure reçoit l’artiste Monique-Adélaïde Boucher

Oeuvre Monique-A Boucher
Oeuvre Monique-A Boucher

Le salon Flash Coiffure, situé au 1176, avenue Cartier à Québec, accueillera du 26 juin au 21 août 2013, l’exposition Le temps d’une pause, de l’artiste Monique Adélaïde Boucher. Le public est convié à visiter le salon aux heures normales d’affaires du mardi au samedi inclusivement.

invite  à un moment d’arrêt  avec cette représentation de corps vulnérables.  Vous verrez des tableaux où le dessin est esquissé d’un trait rapide et où la peinture est appliquée avec une gestuelle large. Des tableaux intemporels un peu figés dans le temps avec des présences fragiles et  fortes …un peu à notre image.

Depuis sa petite enfance Monique-Adélaïde Boucher est fascinée et attirée par le dessin. Qu’une technique en deux dimensions puisse rendre compte de la réalité avec une telle expressivité l’a toujours éblouie. Dans cette optique, le dessin de modèles vivants croqués sur le vif est donc depuis une dizaine d’années un plaisir et une passion qui l’habitent pleinement.

Depuis quatre ans, en atelier, elle travaille une technique mixte qui fait coexister sur la toile le dessin, le collage et la peinture. Elle veut révéler la fragilité et la beauté de la condition humaine. Les multiples lignes, les déchirures, les éraflures sont là pour suggérer les fêlures et les égratignures de la vie.

Les compositions de ses oeuvres se veulent simples. Elles doivent donner toute la place à des corps à la fois éphémères et éternels où les relations « hommes/femmes » s’esquissent  de façon ambigüe. Les fonds traités de façon plutôt abstraite enveloppent les corps à atteindre comme pour les révéler, les accompagner, les protéger… Ces corps sont dans un univers intemporel, ailleurs … En fait à travers tous ces corps, l’artiste cherche à toucher les autres et à rappeler simplement notre universalité.

Membre de l’Atelier Arago, Monique-Adélaïde Boucher compte plus d’une dizaine de participations à des expositions collectives. L’exposition présentée au Flash Coiffure est sa deuxième exposition solo. Autodidacte, elle a avec les années reçu les enseignements de plusieurs professeurs de la région :  Tania Gagnon, Jocelyne Duchesne, Nathalie Saint-Pierre

photo: courtoisie.