L’autre maison à la grandeur du Canada

Film: L'autre maison
Film: L’autre maison

L’Autre Maison a le grand honneur d’ouvrir, demain 22 août, le 37e Festival des Films du Monde de Montréal. Le film est présenté en première mondiale et en compétition officielle. Cette présentation lance la carrière canadienne de ce premier long métrage de fiction réalisé par Mathieu Roy et produit par Roger Frappier et Félize Frappier de Max Films.

Après sa première montréalaise, L’Autre Maison est aussi invité à inaugurer la nouvelle section consacrée au cinéma francophone du Festival du film de l’Atlantique (AFF) à Halifax et y sera programmé le samedi 14 septembre pour une soirée de gala. Ainsi, la première fin de semaine proposera au public « le meilleur du meilleur du cinéma francophone » aux dires de Wayne Carter, directeur de ce festivalPuis, le 20 septembre, c’est au tour de la Ville de Québec de découvrir le film puisqu’il est programmé par le Festival du Film de la Ville de Québec en sélection officielle.

Par ailleurs, le Festival international du film de Calgary a confirmé que L’Autre Maison sera présenté dans la section phare « Headliner » dans le festival qui se tiendra entre le 19 et 29 septembre prochain. Après le festival de Calgary, L’Autre Maison prendra le chemin du 32e Festival international du film de Vancouver qui se tiendra du 26 septembre au 11 octobre où il a été sélectionné .

Ces sélections à travers le pays toucheront des publics dont l’accueil sera à la hauteur de la réputation des festivals qui ont inscrit ce titre à leur programmation.

L’Autre Maison met en vedette Marcel Sabourin dans le rôle du père octogénaire, Roy Dupuis dans le rôle de Gabriel, Émile Proulx-Cloutier dans le rôle d’Éric et Florence Blain dans le rôle de Maia. Le film met aussi en vedette l’actrice française Julie Gayet.

À 86 ans, Henri Bernard perd la mémoire et s’évade quotidiennement de sa Maison pour en trouver une autre plus « confortable ». Ses deux fils Gabriel, reporter en zones de guerre, et Éric, futur pilote, ne s’entendent pas sur la prise en charge du déclin de leur père, mais devront redécouvrir les liens qui les unissent afin d’accompagner celui-ci vers le lieu énigmatique qu’il recherche, « l’Autre Maison ».

Après avoir entrepris et réussi avec brio une formation en cinéma à la New York Film Academy, Mathieu Roy se lance dans la réalisation de courts-métrages. En 2005, il sort son premier long-métrage, François Girard en Trois Actes, qui remporte le prix Gémeau du meilleur documentaire culturel. Il poursuit sur sa lancée et réalise en 2006 le documentaire La Peau de Léopard qui relate le conflit israélo-palestinien. À l’ouverture du 27e Festival International du Film sur l’Art en 2009, Mathieu Roy présente le long-métrage Mort à Venise : un voyage musical avec Louis Lortie, qui remportera par la suite le prix du public ARTV. Son documentaire Surviving Progress, produit entre autres par Martin Scorcese, aborde le sujet des ravages de l’idéologie du progrès et des capacités de l’homme à assurer sa propre destinée face à ceux-ci. Le long-métrage arpentera les festivals internationaux les plus prestigieux (TIFF, VIFF, FNC, IDFA, DIFF, FIFE).

Le film est distribué par TVA films et prendra l’affiche au Québec le 18 octobre.

Bande-Annonce: http://tinyurl.com/lso7n4t