Visionnement des 3 premiers épisodes de la série télé Ces gars-là au IMAX Québec

Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau
Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau

C’est lundi le 24 février prochain à 20 h que sera présentée sur la chaine de V Télé la toute nouvelle émission humoristique Ces gars-là, écrite par Sugar Sammy et Simon Olivier Fecteau. Et hier soir, le 18 février dernier, les médias et quelques personnes chanceuses ont eu l’opportunité de voir en avant-première les trois premiers épisodes de la série, en présence des deux auteurs. 

Pour l’occasion, l’équipe de V Télé s’est amenée au IMAX Québec avec Sugar Sammy, Simon Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance le producteur de l’émission. Les gens ont été conviés vers 18 h 30 pour prendre un verre (bière et vin), se faire prendre en photo avec les deux auteurs de la série et assister au visionnement des trois premiers épisodes de l’émission avec un bon sac de popcorn. Les gens étaient joyeux et enchantés du résultat. On pouvait entendre des rires à profusion dans la salle et les applaudissements ont fusé à la fin de la présentation. 

Pour ceux qui ont aimé la série En audition avec Simon, vous devrez à nouveau aimer son humour bien particulier qui suscite souvent le malaise. Si vous aimez l’humour corrosif et frondeur de Sugar Sammy, vous y trouverez aussi de beaux moments savoureux et irrévérencieux. Dans cette série, on y parle, oui de drague de fille, mais aussi des relations familiales, de l’amitié, et des différences culturelles (familles indienne et québécoise, anglophone et francophone). Nous suivons les péripéties de Simon et Sam, pendant un été, alors que Simon se remet péniblement de sa séparation d’avec son Ex. 

Personnellement, j’adore le générique d’ouverture de l’émission, avec la chanson « Play that funky music », le succès de 1976 du groupe Wild Cherry, alors que Sam et Simon se baladent dans les rues de Montréal. Ce générique dit tout. En quelques secondes on comprend que Sam est le gars sûr de lui, macho, qui ne s’en laisse pas imposer. Et Simon, c’est le bon gars, un peu mou, timide et maladroit avec les filles, mais il tente de prendre image sur son ami Sam, sans vraiment ne jamais y réussir. 

Cela fait du bien d’avoir un vent de fraicheur à V, avec ce concept d’une nouvelle émission de fiction purement québécoise, drôle et avec du mordant. Longue vie à Ces gars-là ! 

Sur le tapis rouge du IMAX QUEBEC
Sur le tapis rouge du IMAX QUEBEC

Voici les commentaires que j’ai obtenus de Simon et Sammy avant la projection :

Simon, après le succès de la série En Audition avec Simon, sentais-tu la pression de créer une aussi bonne et drôle émission avec Ces gars-là ? « Pas vraiment, car ce projet est tellement différent, on a fait vraiment autre chose,  que je ne pense pas qu’on peut les comparer. Mais maintenant que vous m’en parler, peut-être que je sens la pression un peu (ha!ha!).» 

Sammy, d’écrire pour une série télé, plutôt que pour ton propre spectacle d’humour, cela doit être bien différent. Comment as-tu trouvé ça ? «C’est différent oui et ce n’était pas ma spécialité. J’ai donc beaucoup appris en écrivant pour la télévision, en suivant le lead de Simon. J’ai beaucoup aimé cela aussi. C’est très similaire dans certains aspects par contre, car il y a beaucoup de gags à écrire. Et j’ai été surpris de voir que j’ai aimé écrire des dialogues. Je n’étais pas certain au départ, mais j’adore écrire des dialogues et des gags pour la télévision.» 

India Desjardins a collaboré aux textes avec vous. Qu’elle a été sa part de collaboration ? Simon répond : «D’abord, chaque texte qu’on écrivait, on lui envoyait. Elle était notre premier regard, notre premier critique. Elle nous disait ce qu’elle aimait ou non. Aussi, elle a beaucoup aidé à développer la situation qui se passe dans la série, avec mon ex. (Car, c’est basé en fait sur India, la vraie ex de Simon). Elle a aussi beaucoup aidé à défendre les rôles féminins. Elle nous corrigeait sur certains dialogues de fille, dont elle savait qu’elles ne diraient jamais cela. »

Sammy rajoute à la blague : «Elle m’a aussi tempéré. (hihi!). Je suis tellement macho dans l’émission, qu’elle devait parfois m’arrêter juste avant de dire une connerie qui aurait entrainé une manifestation de mécontentement de quelque groupe que ce soit. » 

Bière, vin et popcorn étaient offerts pour le visionnement au IMAX Quebec
Bière, vin et popcorn étaient offerts pour le visionnement au IMAX Quebec

En vous voyant à TLMEP et à en Mode Salvail, on peut se rendre compte que vous semblez avoir une réelle amitié tous les deux. Vous semblez si différents l’un de l’autre, qu’est-ce qui fait que cette amitié se développe et colle bien ?

Simon  à la blague «Moi, j’ai pitié des gens. J’ai de la compassion…»

Sammy renchérit «Moi, c’est la même chose, je me dis, Simon, il n’a rien que lui a, que moi je veux. »  Simon sérieusement «On a fait En audition avec Simon et on s’entendait super bien. Et le reste est venu naturellement. On s’est revu alors qu’on n’avait rien à faire tous les deux.»

Sammy «On dirait que toutes les étoiles se sont aligné en même temps. Parce qu’à notre âge, c’est très rare d’être célibataire, sans enfant, sans responsabilité et ne pas avoir de job en même temps. Et aussi, on avait beaucoup les mêmes goûts culturels. On aime beaucoup de choses diversifiées que ce soit des États-Unis, de l’Angleterre, du Québec, de la France. Et on se retrouvait dans ça. C’est rare d’avoir des amis qui aiment un peu de tout et qui ont des références culturelles qui viennent d’un peu partout. Et Simon est une des rares personnes qui a ces mêmes goûts-là et on se retrouve beaucoup là-dedans.» 

Si la série connait le succès espéré, avez-vous le goût d’en faire une deuxième série, ou si vous pensez avoir fait le tour avec ces 10 épisodes de 30 minutes ?

Simon «On verra la réception des gens, mais on pourrait potentiellement écrire une saison 2. On a plein d’idées c’est sûr. Juste de regarder Sammy interagir avec d’autres êtres humains, comme ce soir, et on peut avoir un épisode juste-là.» 

Guillaume Lespérance le producteur
Guillaume Lespérance le producteur

J’ai également rencontré le producteur de l’émission Guillaume Lespérance et voici ses commentaires. Comment est venu cette collaboration pour produire cette émission Ces gars-là ?

Guillaume « Je produisais l’émission En audition avec Simon, et lorsque Sam est venu sur l’émission, ce fut un gros hit. Suite à cela, les gars sont restés en contact et ils ont développé un projet. Et ensuite, ils sont venus me voir et j’ai embarqué tout de suite pour aller le présenter à V.»

 Avec Sammy qui peut parfois avoir un humour très corrosif et générer parfois des commentaires et des controverses, vous êtes-vous inquiété parfois qu’il puisse aller trop loin ?

Guillaume « Non, aucune inquiétude. Les gens comme Sammy peuvent se permettre d’aller loin, lorsqu’ils se critiquent eux-mêmes d’abord. Et Simon et Sammy font beaucoup cela. C’est surtout eux-mêmes qu’ils ridiculisent dans les diverses situations de l’émission. Donc, du moment où on est capable de rire de soi, on est capable de rire des autres. Et dans l’émission, tout le monde y passe, de façon assez égale. Il y a des blagues sur les francos, les anglos, les souverainistes, les fédéralistes…» 

Dans cette émission justement, à part la drague et les relations hommes-femmes, quels sont les autres thèmes ou sujets qui seront abordés ? 

Guillaume « En fait, c’est surtout une émission sur l’amitié, sur deux gars qui passent un été ensemble, avec leur entourage, leur famille.» 

Un visionnement pour un public restreint est également prévu à Trois-Rivières, le 19 février et à Sherbrooke le 20 février. 

Cette série a été écrite aussi avec l’aide d’India Desjardins, auteure de la série de romans jeunesse Le journal d’Aurélie Laflamme.

Simon-Olivier Fecteau assure la réalisation des 10 épisodes d’une durée de 30 minutes. La série a été tournée durant 30 jours l’été dernier à Montréal. 

Synopsis épisode # 1
Sam sort Simon pour sa première soirée de célibataire suite à sa séparation. Bien que Simon soit démoli, Sam y voit l’occasion idéale pour retrouver son camarade et passer le plus bel été de leur vie.

Synopsis épisode # 2
Sam tombe follement amoureux d’une fille qui, à sa grande surprise, est tout le contraire de lui. Pendant ce temps, Simon vit le dilemme de poursuivre une fréquentation avec une jolie fille, mais qui a une très mauvaise haleine.

Synopsis épisode # 3
Tandis que Sam soupçonne son coiffeur de lui mentir sur sa véritable identité, Simon se lie d’amitié contre son gré avec Benoit, l’étrange commis du dépanneur du coin.

 Pour visionner le générique d’ouverture ainsi que plusieurs extraits exclusifs de l’émission, rendez-vous sur : www.facebook.com/cesgarsla.v

Format : 10 épisodes de 30 minutes
Idée originale : Sugar Sammy
Textes : Simon Olivier Fecteau et Sugar Sammy. Collaboration spéciale d’India Desjardins.
Comédiens principaux
: Sugar Sammy et Simon Olivier Fecteau.

Producteur de l’émission : Guillaume Lespérance
Réalisation : Simon Olivier Fecteau
Production
: Zone3 – A Médias

 

Crédit photos : Patricia Viau