Le spectacle de Steeve Desgagné et son Graceband, une affaire de famille, mais surtout une histoire d’amour avec Elvis!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
99
Steeve Desgagné chante Elvis!
Steeve Desgagné chante Elvis!

Dans le cadre de sa tournée Let it Be Me, après avoir fait plusieurs fois le centre d’art La Chapelle, voilà que Steeve Desgagné et son Graceband se sont offert la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec, pour y présenter ce tout nouveau spectacle, le 22 mars dernier. 

Pour l’occasion, Mario Tessier, était sur place pour présenter personnellement Steeve Desgagné, ce grand gagnant de l’émission «On connaît la chanson » qui lors de son passage, en interprétant des succès d’Elvis Presley, lui a valu une coquette somme de 200 000 $. Mario raconte justement comment se sont passé les auditions pour cette fameuse émission, alors qu’ils ont passé plus de 350 personnes en audition, dont le jeune David Thibault (qui s’était rendu à l’émission d’Ellen Degeneres), mais que c’est en voyant Steeve Desgagnés, son look, son attitude, et surtout son tour de chant, qu’ils ont su que ce gars-là irait loin. Mario a même eu l’opportunité de démontrer ses talents de chanteur, en interprétant avec Steeve la chanson Suspicious Mind. Ce fut un beau moment de délire amical entre les deux!!

Ce spectacle à grand déploiement est sans contredit une affaire de famille (avec 3 de ses frères comme musiciens, sa femme comme régisseuse ainsi que deux de ses sœurs qui confectionnent ses chemises). Mais surtout, c’est une belle histoire d’amour entre Steeve Desgagné et Elvis Presley. Contrairement à plusieurs autres chanteurs, Steeve ne personnifie pas Elvis (même s’il lui ressemble beaucoup), il ne l’imite pas, il lui rend hommage, il est incontestablement un de ses plus grands admirateurs et il sait transmettre cette passion d’Elvis à son public. Une soirée inoubliable!

Une soirée inoubliable!
Une soirée inoubliable!

Avec un respect immense, une voix puissante et chaleureuse, des dents blanches et le sourire facile, Steeve se promène dans le répertoire des 706 chansons d’Elvis avec aisance et fait découvrir au public des perles qui ont peu souvent joués à la radio (Fever, C’mon Everybody, one night with you) et quelques pièces gospel et blues (never been to spain) qu’Elvis chantait admirablement bien, mais qui sont peu connues du public en général.

Steeve fait également danser et chanter le public sur plusieurs airs très connus (blue suede shoes, I’m all shook up,  love me – treat me like a fool, in the Ghetto, Trouble, Burning Love, Heartbreak Hotel, Love me tender, it’s now or never), tout en faisant également un medley de plusieurs chansons d’Elvis qui se sont retrouvées dans ses films ( Teddy Bear, Don’t be Cruel, Jailhouse Rock, Viva Las Vegas).

Entre les pièces, Steeve est un réel boute-en-train. Il taquine ses musiciens à maintes reprises. Il raconte, avec beaucoup d’humour, des anecdotes sur sa vie, sa famille, l’influence d’Elvis dans sa vie, mais aussi des faits forts intéressants sur Elvis que peu de gens savent. (Par exemple, le fait que pendant 8 ans, Elvis n’a pas réussi à avoir une de ses chansons au no 1 sur le palmarès, jusqu’à l’arrivée de Suspicious Mind, ou qu’Elvis chantait presque toujours cette chanson you’ve lost that loving feeling sur scène, mais elle n’a jamais fait partie d’aucun de ses albums studio. Finalement, qu’à partir de 1969 Elvis a repris énormément de chansons d’autres artistes comme les Bee Gees, les Beatles, Neil Diamond, CCR,  Ray Charles et Chuck Berry). Steve a donc interprété entre autres Sweet Caroline et Johnny be good.

Dans le top trois des plus belles chansons, selon Steeve, il y a cette balade Tell me why qui a enivré le public assurément. Mais une des pièces qui m’a donné des frissons, est sans aucun doute,  la chanson My way, interprétée de manière sublime. Il y a aussi un autre moment savoureux dans le spectacle, où Steeve y va d’une chanson d’Elvis, qu’il a comme il le dit lui-même «dénaturé ». Il en a changé le tempo ainsi que la tonalité, mais à mon avis c’est fabuleux. Let it Be Me, est chanté tout en douceur, avec les voix de 4 de ses musiciens en arrière qui font des harmonies!

Le Graceband avec le décor et éclairages sobres et élégants
Le Graceband avec le décor et éclairages sobres et élégants

Au niveau du décor et des éclairages, tout est sobre, élégant même et ce sont surtout des éclairages des rideaux blancs qui s’entrecroisent en arrière-scène, qui donnent des effets forts intéressants à regarder. Vêtus de noirs et avec des cravates blanches, les 7 musiciens sont élégants à souhait, tandis que les deux choristes féminines habillées de blanc, donnent le ton avec Steeve qui est également vêtu d’un veston blanc et cravate blanche. Par la suite, en deuxième partie, ce sera le noir et le rouge qui sera à l’honneur avec comme décor, seulement les initiales SD en grosses lettres en arrière-plan.

Au niveau musical, le public est vraiment choyé, avec deux guitares, une batterie, une base, un piano à queue, des percussions, un clavier (synthétiseur), et parfois même jusqu’à 6 choristes à la fois, pour appuyer Steeve musicalement.

Natif d’Arvida, d’une famille de 13 enfants, Steeve est le 7e gars.  (8 gars et 5 filles). Et tout au long du spectacle, l’on sent beaucoup d’amour pour sa famille, dans ses propos. L’un des moments les plus émouvants de la soirée, survient lorsque Steeve raconte bien candidement, comment, à l’été 1977, sa sœur lui a offert d’aller voir un spectacle d’Elvis ou d’aller à Walt Disney en Floride. Mais comme un de ses frères les accompagnait, ce dernier a préféré aller à Orlando, plutôt que de voir Elvis. Sa sœur a donc dit à son petit frère tout triste qu’ils iraient voir Elvis l’année suivante. Cependant, à leur retour de vacances, c’est 2 jours plus tard, le 16 aout, qu’ils ont appris la mort d’Elvis. Et pour cette portion du spectacle, Steeve Desgagnés interprète avec force et douceur la très merveilleuse chanson glory glory hallelujah avec pour la première fois de puissants éclairages et surtout sa voix poussée au maximum et la musique qui s’intensifie dans les moments les plus opportuns. WOW! Quelle performance, j’en avais des frissons!

Et c’est finalement sur une chanson de Simon et Garfunkel Bridge over troubled water qu’a eu lieu le rappel et qui a terminé ce spectacle de 2 h 15 minutes en plus d’un entracte de 25 minutes.

Il y a eu plusieurs ovations debout durant le spectacle, et des moments, où les gens n’en pouvaient plus de se dandiner sur leurs sièges, et ils en ont profité pour se lever et danser allègrement sur les airs du King.

Ma mère une admiratrice d'Elvis, avec le petit foulard de Steeve, en vente à l'entracte au coût de 5$
Ma mère une admiratrice d’Elvis, avec le petit foulard de Steeve, en vente à l’entracte au coût de 5$

Ma mère, qui est une admiratrice invétérée d’Elvis et qui a vu à peu près tous les spectacles hommage à Elvis ou imitateur du King dans la région, m’a déclaré à la fin de la soirée, que ce spectacle était le meilleur de tout ce qu’elle a vu jusqu’à présent. Elle a senti toute la passion que cet homme a pour Elvis et comment, avec ses acolytes, son Graceband, il a su faire revivre avec passion les grands moments de notre King du Rock and roll.

 Nom des musiciens et des choristes :

Richard Desgagné …… Batterie

Rocky Desgagné …….  Guitariste

Serge Brassard ….. Piano

François Tremblay …. Guitariste soliste

Denis Audet….. Basse

Lino Desgagné…..Percussions

Pascal Villeneuve…. Clavier

Marc-André Tremblay … À la sonorisation

Deux choristes de Québec les accompagnent en spectacle:  Isabelle Crousset et Julie Rivard

Son album Let it be me ainsi que quelques souvenirs, comme un beau petit foulard rose à l’effigie de Steeve Desgagné étaient en vente à l’entracte. Et à la fin du spectacle, les gens pouvaient les faire signer par Steeve qui s’est fait un plaisir de venir rencontrer son public.

Pour en savoir un peu plus sur ce grand chanteur, voici une entrevue réalisée par une collègue :

http://info-culture.biz/2014/01/21/entrevue-avec-le-king-de-lemission-on-connait-la-chanson/

Prochains spectacles

04 avril 2014 à Sainte-Marie-de-Beauce

12 avril 2014 à Rivière-du-Loup

2 mai Saint-Georges de Beauce

 

www.steevedesgagne.com

www.jellomusique.com/

www.grandtheatre.qc.ca

 

Crédit photos : Réjeanne Bouchard