Des femmes d'honneur, l’autobiographie de Lise Payette augmentée et rééditée

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
21
Lise Payette Des femmes d'honneur © photo: courtoisie
Lise Payette Des femmes d’honneur © photo: courtoisie

Animatrice, ministre, réalisatrice, essayiste : tous les rôles semblent convenir à l’inspirante Lise Payette. Son autobiographie, Des femmes d’honneur, publiée en 1999, est aujourd’hui augmentée d’un nouveau chapitre. Elle retrace les défis, les épreuves et les victoires qui ont jalonné sa vie. Les lecteurs découvriront avec intérêt le parcours de cette femme d’exception et revivront aussi des moments marquants de l’histoire contemporaine du Québec.

Vous l’avez peut-être connue comme redoutable animatrice de radio, sur la scène du célèbre talk-show Appelez-moi Lise ou encore en train de récompenser le plus bel homme du Canada. Mais savez-vous qu’elle a été la « chef d’orchestre » de la mémorable Fête nationale du Québec de 1975, lors de laquelle Gilles Vigneault a, pour la première fois, fait résonner son Gens du pays dans les oreilles comme dans le cœur des Québécois ?

Vous souvenez-vous que Lise Payette a été ministre sous le premier gouvernement de René Lévesque ? C’est à elle qu’on doit la création de la Société d’assurance automobile du Québec et le Je me souviens qui figure sur les plaques d’immatriculation. Elle était même aux premières loges lors du tumultueux référendum de 1980.

Vous devez connaître Lise Payette la réalisatrice de téléromans, qui a mis en scène les Dames de cœur et autres Marilyn. Peut-être avez-vous aussi lu ses essais ou ses chroniques dans plusieurs quotidiens.

Au-delà de sa carrière prolifique, ce qui caractérise Lise Payette, c’est qu’elle a toujours été inspirée par les femmes, comme sa grand-mère Marie-Louise, dont les enseignements et l’humour n’ont jamais cessé de l’habiter. Féministe engagée, elle aura fièrement illustré l’un des préceptes de cette dernière : « Ce n’est pas plus fatigant de vivre debout que de vivre à genoux. » Cette autobiographie, elle la dédie à Flavie, sa petite-fille, à qui elle souhaite de devenir une femme d’honneur.

Grande communicatrice, Lise Payette commence sa carrière comme journaliste et animatrice de radio avant d’entrer dans le monde de la télévision, notamment à la barre de la célèbre émission de variétés Appelez-moi Lise. Ministre sous le gouvernement péquiste de René Lévesque entre 1976 et 1981, elle se lance ensuite dans la réalisation de téléromans (Des dames de cœur, etc.). Depuis 2007, Lise Payette signe des chroniques dans des quotidiens tels que Le Devoir. Elle est également l’auteure de plusieurs essais.

Des femmes d’honneur
Lise Payette
autobiographie
Éditions Québec-Amérique: www.quebec-amerique.com
ISBN :: 978-2-7644-2743-9
736 pages
29,95 $
en librairie le 7 mai 2014
© photo: courtoisie