Gilles Valiquette rend hommage aux Beatles en chanson avec P.S. I Love Uke, un hommage aux Beatles

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
83
Gilles Valiquette © photo: courtoisie
Gilles Valiquette © photo: courtoisie

À la suite du l’énorme succès du récent lancement du livre C’est fou mais c’est tout – Parcours discographique des Beatles au Canada, de Gilles Valiquette (novembre 2014), celui-ci récidive avec cette fois-ci un hommage aux Beatles tout en chansons, à sa façon avec P.S. I LOVE UKE, qui sera disponible dès le 28 avril. L’artiste sera présent au Salon du livre de Québec ce weekend et aura avec lui quelques copies de son disque pour ceux qui ne pourraient pas patienter jusqu’au 28 avril.

Gilles Valiquette raconte : « Depuis la sortie du livre, on me demandait régulièrement si un disque allait suivre. Or, lorsque mon équipe et moi sommes en coulisse le jour d’un spectacle, après la ‘balance de son’ mais avant notre entrée sur scène, on sort nos cahiers Beatles pour interpréter les airs du groupe en guise d’exercice de réchauffement. Pour le plaisir de la chose, je m’exécute alors au ukulélé, instrument qui a le don d’attirer les sourires. »

Voilà l’étincelle qui a amorcé le projet d’album P.S. I Love Uke, un jeu de mots à partir du titre P.S. I Love You remplaçant ‘you’ pour ‘uke’, un diminutif de ukulele chez les Anglos. L’album comprend un ensemble de 15 chansons qui offrent un survol du parcours discographique des Beatles en commençant par le premier enregistrement du groupe Love Me Do et leur dernier, The End. Entre ces deux titres, on retrouve un extrait de chaque album des Fab Four.

Deux bons amis de Valiquette se sont insérés à la basse et à la batterie : Daniel Faille et Quentin Meek (sonorisateur des premiers albums de l’artiste incluant Je suis Cool et La vie en rose). Sa famille a également participé à ce projet incluant son épouse Vivianne, ses enfants Dominique et Louis, son neveu François Barrieau et même ses petits-enfants Alice et Alexandre !

De plus, quelques personnalités ont eu l’amabilité de joindre le club : Patrick Norman a réveillé sa guitare Gretsch Country Gentleman pour I’ll Cry Instead, François Cousineau son clavier Strawberry Fields pour Love Me Do et Michel Normandeau (Harmonium) son accordéon pour Your Mother Should Know. Cette dernière chanson met également en vedette Bruce Huard que l’on a connu jadis comme chanteur des Sultans. André-Philippe Gagnon fait une imitation dans For No One alors que dans All Together Now, on reconnaîtra entre autres Richard Séguin et Francine Raymond.

C’est fou mais c’est tout
C’est fou mais c’est tout, le livre publié en novembre 2014 et à l’origine de l’album P.S. I LOVE UKE tient son titre de la première adaptation québécoise d’une chanson des Beatles à avoir atteint la première position du palmarès. En mai 1964, elle était interprétée par Pierre Labelle, Jean Beaulne et René Angelil, trio mieux connu sous le nom des Baronets.

C’est fou mais c’est tout est un livre de 700 pages publié aux Éditions de l’homme relatant le parcours discographique des Beatles au Canada et son influence sur le domaine de la chanson francophone au Québec.

Il était de mise que cette adaptation de la chanson Hold Me Tight de Lennon-McCartney soit le premier extrait radio tiré du nouvel album P.S. I Love Uke – Un hommage aux Beatles de Gilles Valiquette.
Gilles Valiquette

Gilles Valiquette est un auteur-compositeur-interprète évoluant au Canada français depuis plus de 40 ans. Au cours des dernières années, il a lancé un coffret de ses premiers enregistrements (Les 9 premiers), un livre (C’est fou mais c’est tout – Un parcours discographique des Beatles au Canada), en plus de réaliser les récents albums de Patrick Norman (Plaisirs de Noël, Where I Come From – A Hank Williams Tribute et L’amour n’a pas d’adresse) et de participer à la conception du spectacle Beatles’ Story (100 000 billets vendus) et de l’exposition Les Beatles à Montréal au musée Pointe-à-Callière. Récemment, sa chanson « Je suis cool » était intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens.

 
Gilles Valiquette a douze albums à son actif, cinq Certificats d’honneur BMI/SDE et cinq prix SOCAN pour le succès de ses chansons, dont « Quelle belle journée », « Je suis cool », « La vie en rose », « Samedi soir » et « Mets un peu de soleil dans notre vie ». Fondateur du collège Musitechnic, il a créé le programme d’enseignement collégial Conception sonore assistée par ordinateur.

Il siège présentement au conseil d’administration de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) qu’il a présidé pendant cinq ans. Au fil du temps, il a siégé aux conseils de la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ), de la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs au Canada (SODRAC), de l’Alliance numériQC, de l’Association des écoles supérieures d’art de Montréal (ADÉSAM), de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) en plus de présider la Fondation MaxFACT, organisme qui subventionne la réalisation de vidéoclips d’interprètes canadiens, pour le compte de la Fondation Harold Greenberg.

gillesvaliquette.com