Lancement de l’album éponyme de René Simard : un grand bonheur partagé

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
100
René Simard © photo: Marc Young
René Simard © photo: Marc Young

C’est dans une ambiance de célébrations que René Simard a lancé son 51e album en carrière intitulé tout simplement René Simard au café du Monument-National, le mercredi 8 avril devant un public visiblement heureux de le retrouver. Lors de ces retrouvailles tant attendues, le bonheur des gens présents était palpable et ils le lui ont démontré avec un accueil triomphal.

Resplendissant de bonheur, René était entouré de plusieurs membres de sa famille, dont sa femme Marie-Josée et sa fille, Rosalie, qui assistait pour la première fois à un lancement d’album de son papa. Les yeux de René brillent quand il aborde le sujet de sa fille, Rosalie, qui est boursière en danse.

Marie-Josée Taillefer, René Simard, Rosalie Simard © Marc Young
Marie-Josée Taillefer, René Simard, Rosalie Simard © Marc Young

«C’est extraordinaire que Rosalie soit ici, ce soir. J’aurais aimé qu’elle entende toutes les nuances parce qu’avec sa surdité c’est difficile, mais elle connaît les paroles des chansons. C’est vraiment un privilège qu’elle puisse vivre cet évènement et j’en suis très heureux !»

Les gens qui ont eu le privilège d’assister à ce moment magique ont eu droit à une prestation de trois chansons du nouvel album. Durant la présentation de la chanson Un nouveau rêve, une chorale de petits enfants de l’école de musique Louise Fontaine accompagnait René. Un moment de grands frissons que les gens présents ne sont pas près d’oublier. Karine et David qui sont les parents d’une des petites filles qui faisait partie de la chorale, Corélia étaient vraiment émus suite à cette magnifique prestation.

Avec cet album, René souhaite véhiculer un message de paix et de bonheur.

« On peut parler de la paix intérieur, on peut aussi parler de tout ce qu’il faut entretenir et moi j’y tiens. Parce que je ne suis pas un rêveur. Je trouve que c’est encore possible de dire ok ça va faire il y a des mauvaises nouvelles, mais est-ce qu’on peut passer à autre chose ?

Ce nouvel album a pris tout près de trois ans de travail. C’est avec son co-réalisateur et compositeur André Leclair plusieurs autres collaborateurs que René a soigneusement choisi les chansons qui font partie de ce 51e album.

C’est au coeur des Laurentides que s’est déroulé le processus de création de ce nouvel album. Une belle expérience pour René qui a vraiment apprécié le fait de ne pas subir de pression.

«Quand on travaillait en studio, on ne sentait pas la pression de la ville. On pouvait travailler deux heures ou quatre heures. Ça allait bien, on pouvait faire un six heures, quand on se sentait bien.»

Pour le réalisateur et compositeur André Leclair le bonheur se sentait lorsqu’il abordait la réalisation de l’album.

«C’est comme un gros party de famille ! Plusieurs musiciens qui ont collaboré sur l’album étaient sur scène, ce soir. Sur cet album, je travaille à la réalisation et j’ai contribué à toutes les musiques. J’ai aussi touché aux paroles.»

Mathieu Langevin, René Simard, Johanne Lefebvre ©  photo: Marc Young
Mathieu Langevin, René Simard, Johanne Lefebvre © photo: Marc Young

Parmi les gens présents au lancement, les participants de l’émission La Voix III, Johanne Lefebvre et Mathieu Langevin tenaient à assister à cet évènement.

Pour Johanne, sa rencontre avec René restera un moment inoubliable, pour elle.

«René est une personne extraordinaire, c’est quelqu’un de très généreux, il te regarde droit dans les yeux. J’ai vraiment très hâte d’écouter l’album dans ma voiture en m’en allant à la maison. Quelle belle rencontre !»

Pour Mathieu qui a 24 ans les souvenirs de René Simard sont reliés avec ses parents.

« Tout le monde connaît René Simard, mes parents écoutaient ça dans l’auto. Quand il jouait à la radio, on montait le son ! Il a habité notre véhicule, René Simard !»

René Simard, Bianca Favasuli © photo: Marc Young
René Simard, Bianca Favasuli © photo: Marc Young

René se souviendra longtemps de cette soirée qui marquait son retour à la chanson.

Vous pouvez lire la critique de l’album de ma collège Marie-Josée Boucher à ce lien:

http://info-culture.biz/?p=138500

http://www.torpille.ca/artists.php?artistid=116

Voir la galerie photos:

https://www.flickr.com/photos/infoculturephotos/sets/72157651857626235