Catherine Major révèle une nouvelle chanson

Catherine Major © photo: courtoisie
Catherine Major © photo: courtoisie

Il y a un peu moins de quatre ans, Catherine Major mettait au monde Le désert des solitudes, un troisième album personnel qui a résonné aux quatre coins du Québec jusqu’à l’hiver 2015. Un printemps de composition et d’exploration plus tard, avec ce piano tant aimé dont elle ne peut se départir et avec la complicité nouvelle du réalisateur Jean Massicotte (Lhasa, Pierre Lapointe, Arthur H, Patrick Watson),Catherine Major récidive. Vibrante, en évolution, dans un autre part toujours plus lumineux, elle dévoile l’horizon avec « La maison du monde », une première pièce inédite annonçant la parution, à l’automne, d’un tout nouvel album du même nom, sous l’étiquette Spectra Musique.

Nouvel album à paraître le 18 septembre 2015

Dès les premières notes, le titre absorbe, évolutif, organique, rythmique. Alors que sur une basse profonde et ronde s’entrelacent doucement les pianos, classique, électrique, électronique, la voix de la musicienne s’élève chaude et franche, rayonnante sur les mots de Moran, rythmée par les cordes en parfait accord. Osmose mélodique.

Mes doigts et moi et nos émois
Mes doigts et moi sur un même toi
Dans la maison du monde
Mais toi et moi du bout des voix
Mais toi et moi vivons déjà
Dans la maison du monde

Percussif, métronomique, en chœur avec Daran, le refrain s’accroche et l’on ne peut plus s’en défaire. À peine la pièce éteinte, dans une boucle grandiose et orgiaque de sons analogiques, l’on comprend que dans « La maison du monde » la promesse est faite d’un formidable renouveau.

CATHERINE MAJOR

RENTRÉE MONTRÉALAISE

Jeudi 17 mars 2016, 20 h

Théâtre Outremont

1248, avenue Bernard Ouest, Outremont

CATHERINEMAJOR.COM

PARTAGER
Article précédentYoussoupha présente NCRTD
Article suivantNouvel album de Thomas Dutronc