Spectacle de RBO au Centre Bell: des sketchs sur l’actualité à la sauce RBO et de bons souvenirs pour les fans

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
57
Rock et Belles Oreilles © photo Bianca Favasuli
Rock et Belles Oreilles
© photo Bianca Favasuli

C’est ce vendredi le 10 juillet, dans un Centre Bell bondé qu’était présenté la première de 2 représentations du spectacle The Tounes de Rock et Belles Oreilles. Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry et Yves P. Pelletier s’en sont donnés à coeur joie. Ils étaient visiblement heureux de se retrouver sur la grande scène du Centre Bell pour présenter ce spectacle rodé au quart de tour. Accompagné par les musiciens des Porn Flakes, le groupe d’humoristes a interprété plusieurs chansons de leur vaste répertoire qui s’échelonne sur plus de 30 ans. Rappelons que les membres du groupe se connaissent depuis 1981.

Il y a tant à dire sur ce spectacle qui réunissaient dans la foule présente beaucoup de connaisseurs de RBO. La preuve, tout au long du spectacle ça chantait, ça disait les punchs avant le groupe et les gens riaient de bon coeur de constater qu’ils s’en souvenaient. Être témoin de tant de bonheur, c’est touchant!

Assister au spectacle de RBO, c’est se laisser emporter par des personnages hilarants qui savent toujours surprendre.

D’entrée de jeu, le groupe a été introduit comme étant des joueurs d’une équipe de hockey.
Il y a même eu le retrait des chandails, ( accrochés avec des épingles à linge).

RBO Yves P.Pelletier,Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry © photo Bianca Favasuli
RBO
Yves P.Pelletier,Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry
© photo Bianca Favasuli

Après l’entrée triomphale du quatuor sur la chanson I want to Pogne, le ton était donné pour une soirée qui s’annonçait inoubliable pour les nombreux fans présents dans le Centre Bell. Tout au long du spectacle, des capsules ainsi que des images d’archives étaient projetées sur un écran géant.
Des blagues, des blagues et encore des blagues. Une n’attendait pas l’autre. Le sens du rythme, c’est un des nombreux ingrédients de la recette RBO. Jamais de temps mort. Lorsque qu’est venu le moment de dire que la surprise était que Denis Coderre ne serait pas sur le show, parce qu’il est partout, la foule s’est retournée vers les gradins pour apercevoir Denis Coderre tout sourire. Il a eu droit à une ovation. Il aurait été plus beau dans un costume de Youppi, s’est exclamé, Guy A.Lepage.

De nombreux personnages ont foulé la scène du Centre Bell, dont Gilles et sa famille Labotte qui étaient tout en voix pour interpréter leurs plus grands succès. L’animateur Thierry directement de Montréal était en duplex à Paris avec Mulo personnifiée par Chantal Francke.

Oui, oui! Chantal Francke était sur le show. Retenue à Paris à cause d’un problème avec son agenda, Mulo a introduit sa petite cousine du Canada, Mitsou, pour chanter Gros méchant Loup à sa place. Vraiment une grande surprise pour les milliers de fans présents qui se sont levés à l’annonce de sa présence dans l’amphithéatre. Mitsou avait ce message lorsqu’elle a présenté Chantal au public: Chantal, sache que pour moi et pour nous tous, tu seras toujours La Fille de RBO.

Il faisait chaud lors de la présentation de la chanson On Veut du Rot des Suppositoires de Satan.En effet, l’ajout de la pyrothechnie a créé une ambiance de gros show rock. Un grand moment du show! Les fans en redemandaient.

Gagnant du concours à NRJ, C’est ta fête avec RBO

Le gagnant du concours,  C’est ta fête avec RBO, Stéphane Laframboise, a fêté sa fête à la mode RBO. Il eu droit à un gâteau préparé par le chef Groleau. Le gâteau, un Forêt Brun, une pièce montée baptisée 911 par le chef Groleau a été fait avec des produits du tirroir. Déjà d’apparence déguelasse, Groleau a cru bon d’ en rajouter en disant: sans oublier le coulis.  A la demande du public, Groleau en a mangé et s’est exclamé: C’est super dégeulasse!

A plusieurs moments durant le spectacle, RBO et le public ne faisait qu’un, comme lors des premières notes de la chanson Le Feux Sauvage de L’amour, c’était la folie dans le Centre Bell! L’arrivée sur scène de Richard Z. Sirois a pris tout le monde par surprise. Lors de cette prestation, spectateurs ont même eu droit à une pluie de confettis.

Au retour de l’entracte, les membres de la famille Slomo ont fait une apparition au parterre. Richard Z. personifiant un agent de sécurité a expulsé la famille Slomo.

Les Bidules ont reçu un accueil digne des grandes stars. La grande messe, est un des numéros où la foule s’est le plus bidonnée. Il a aussi été possible de revoir le curé sourd, il était tout simplement hilarant. Ringo Rinfret a interprété son grand classique Pourquoi se droguer?

Lors de la présentation du quiz pas de pointage, il a été possible de se remémorer différentes chansons de différentes époques.

Les personnages du groupe RBO vieillissent bien. Leur spectacle, The Tounes, était certainement à la hauteur des attentes des fans qui les suivent depuis plus de trois décennies.

Si vous avez manqué le spectacle The Tounes vous pourrez vous reprendre,car il sera présenté au Centre Vidéotron de Québec, le 19 septembre prochain.

The Tounes, c’est vraiment un spectacle à ne pas manquer!

Pour suivre Rock et Belles Oreilles:

Facebook: https://fr-ca.facebook.com/RockEtBellesOreilles

Twitter: https://twitter.com/rbo30

Pour les billets au Centre  Vidéotron de Québec:

http://www.ticketmaster.ca/Rock-Et-Belles-Oreilles-tickets/artist/2119034?lang=fr-ca

© photo Bianca Favasuli