The Complete Vegetarian Cookbook : cuisine végétarienne facile, surprenante, hautement savoureuse et qui saura plaire à tous!

Page couverture
Sur la page couverture : Tarte aux tomates, à l’huile d’olive et au parmesan

Cuisiner végétarien (sans viande ni poisson) peut paraître compliqué, coûteux ou sans goût pour plusieurs. Aussi, recevoir à la maison des personnes intolérantes au lactose et au gluten ou bien simplement vouloir éliminer graduellement la viande de notre menu peut s’avérer être un casse-tête et une source de stress. Étant nouvellement végétarienne et déjà à court d’idées de recettes (après avoir fait le tour de nos ressources culinaires québécoises populaires), j’ai entamé plusieurs recherches de livres de recettes végétariennes entièrement faites à partir d’ingrédients naturels et bruts qui sont faciles à trouver en épicerie (tout en me laissant le choix d’acheter bio ou non). Je suis tombée par hasard sur The Complete Vegetarian Cookbook, de la maison d’édition America’s Test Kitchen, qui a été recensé positivement à l’unanimité par plusieurs végétariens d’expérience. Il a également été catégorisé Best Seller. Ce livre comprend 700 recettes, dont 500 sans gluten et 250 vegan (i. e. aucun ingrédient provenant d’animaux tels le lait, les œufs, le miel, etc.).

Salade de pois chiches croustillants épicés et vinaigrette miel et moutarde
Salade de pois chiches croustillants épicés et vinaigrette miel et moutarde

J’ai vu que plusieurs recettes étaient déjà disponibles sur le site Web de la maison d’édition et j’ai tout de suite décidé de tester la salade de pois chiches croustillants épicés et vinaigrette miel et moutarde (sans gluten) pour le souper, puisque j’avais tous les ingrédients à la maison. La recette a été tellement simple et rapide à faire que j’ai pu réaliser toutes les autres tâches de préparation, en plus de cuisiner un autre repas de la semaine, pendant que les pois chiches épicés étaient en train de cuire au four (45 minutes de cuisson)! Dès la première bouchée, nous avons été hautement charmés par le goût qui surpassait largement toutes nos attentes. Mon conjoint en a même demandé pour son lunch le lendemain. La qualité de cette salade est digne de celle d’un très bon restaurant. J’ai alors décidé de commander le livre et lorsque je l’ai reçu, je me suis empressée de planifier quelques repas, puisque j’ai remarqué que tous les ingrédients étaient très faciles à trouver dans nos supermarchés et qu’ils sont peu coûteux. J’ai donc fait mon épicerie à un seul endroit dans la matinée et par la suite, nous avons cuisiné plusieurs recettes à différents moments dans la semaine et la fin de semaine : chili à la courge Butternut grillée et au quinoa (recette sans légumineuses), champignons portobello farcis à la ricotta et aux épinards couverts de chapelure Panko, crème de poireaux et chou-fleur, salade de courge Butternut avec fromage de chèvre, thym séché, pacanes et sirop d’érable, ainsi que des chips de kale au sel de mer. Toutes ces recettes étaient aussi surprenantes au niveau de la facilité d’exécution que de leur goût exquis. Nous avons servi le chili à l’occasion d’un souper potluck avec ma belle-famille et une entrée de salade de courge Butternut au fromage de chèvre dans le cadre d’un souper entre amies. Cela a bien passé le test!

En parcourant davantage le livre, j’ai remarqué qu’il ne s’agit pas d’un ouvrage comme les autres. Le premier chapitre nous enseigne les bases de la cuisine végétarienne et nous sommes beaucoup informés sur la substitution d’ingrédients de nos recettes «  classiques » par d’autres qui sont beaucoup plus nutritifs et sains (par exemple, au lieu de la salade, on substitue par des épinards ou du chou de kale (qui donnent plus de fer et de protéïnes)). Rien n’est cuisiné à partir de sauces, de mélanges ou de sachets déjà préparés en épicerie, tout est à l’état naturel et brut. Nous y retrouvons aussi plusieurs trucs pour cuisiner avec les vins, ainsi que les bons types d’huiles à utiliser pour la cuisson. Il nous enseigne surtout de nouvelles façons d’apprêter des ingrédients (que nous pouvons utiliser régulièrement) pour rendre les recettes végétariennes beaucoup plus intéressantes et savoureuses et il s’agit vraiment de son premier point fort. Il comprend également les bonnes façon de manier un couteau, les techniques de coupe et de cuisson pour chaque légume, les différences entre les variétés de grains, de nouilles asiatiques, de fromages et de laitues, l’achat et la conservation des avocats et des épices, les recettes pour fabriquer des ingrédients de base, tels que le tofu, la pâte Harissa, l’hummus, les pâtes maison, etc.

Sauce spaghettis aux champignons
Sauce spaghettis aux champignons

Pour chaque recette, on retrouve une section Why this receipe works, qui nous informe de l’ingrédient ou du procédé de cuisson qui fait définitivement la différence et qui rend le tout original et surprenant. On se dit alors : Wow, c’est si simple et tellement bon! ou Pourquoi je n’y avais pas pensé avant? ou bien Je vais plutôt utiliser ce procédé et intégrer cet ingrédient, meilleur pour la santé, dans une autre recette que je fais souvent et qui est un classique. Par exemple, pour le chili mentionné plus haut, j’ai compris que ce qui le rend savoureux, c’est le fait de griller avant au four la courge Butternut pour lui procurer un goût légèrement caramélisé, et aussi, les piments rouges cuits dans les épices, qui font office de décoration, qui rehaussent la saveur du plat.

Il s’agit donc d’un livre qui comporte un volet éducatif très complet et c’est là son deuxième point fort. Cela m’évite de chercher une information essentielle pour en valider une autre dans une multitude de sources incertaines sur le Web, pour trouver les réponses à mes questions. Tout est très bien expliqué et facile à comprendre même si le livre est en anglais. De plus, j’ai appris à utiliser de nouveaux ingrédients très nutritifs (et peu coûteux) comme le bulgur (que je n’ai jamais eu l’occasion de manger lors de mon voyage en Turquie, par méconnaissance, et maintenant, je m’en mords les doigts!). Ils sont aussi faciles à trouver en épicerie. J’ai aussi pu utiliser ma fécule de maïs qui est depuis des lustres dans le fond de mon garde-manger, car elle ne sert pas seulement qu’à épaissir les sauces, mais elle peut être utilisée comme farine dans la préparation de pain fait maison par exemple (la fécule de maïs est en fait, de la farine de maïs). J’ai aussi compris qu’il était possible de fabriquer des huiles aromatisées (par exemple au chili), à moindre coûts, au lieu de les acheter.

Le livre est divisé en plusieurs chapitres soit les petites bouchées; les entrées; les soupes, stew et chilis; les pâtes, nouilles et dumplings (incluant les sauces); le riz et les grains; les haricots et le soya; les salades (incluant les vinaigrettes); les légumes d’accompagnement; les pains, pizza, tartes et autres; les sandwichs, hamburgers, paninis et autres; les œufs pour déjeuner et finalement, les collations.

Hamburger aux haricots, betteraves et bulgur
Hamburger aux haricots, betteraves et bulgur

Cuisiner végétarien est un réel plaisir avec ce livre, puisqu’il regroupe des choix gagnants et simples qui sauront plaire à tout le monde. Il ne s’adresse pas seulement aux végétariens débutants ou avancés, mais aussi aux personnes souffrant de différentes intolérances, à ceux qui sont soucieux de manger des repas santé, équilibrés et savoureux ou qui veulent réduire leur facture d’épicerie. Je n’hésiterai pas à recevoir les prochaines fois avec un risotto d’orge aux champignons et au vin rouge, une tarte aux tomates ou des spaghettis à la sauce aux champignons (sans gluten). En lisant rapidement au hasard plusieurs recettes, j’ai remarqué qu’on utilise souvent les mêmes ingrédients de base : pois chiches, lentilles, haricots, tofu, courge Butternut, patates douces, épinards, tomates, fines herbes populaires fraîches ou sèches (basilic, coriandre, persil, etc.), aubergines, piments, oignons, ail, avocats, etc. C’est ce qui la rend en même temps moins compliquée, puisqu’il est possible d’acheter les ingrédients en plus grande quantité et de bien les entreposer pour les utiliser au fil des semaines.

Seulement feuilletant le livre pour la rédaction de cet article, j’ai déjà trouvé les recettes pour le dîner et le souper d’aujourd’hui et du lendemain (une moussaka aux légumes, des fallafels, du tofu grillé et glacé au miel et gingembre et un curry à l’indienne à la mijoteuse). C’est un beau cadeau à offrir à Noël!

The Complete Vegetarian Cookbook

Maison d’édition : America’s Test Kitchen

Date de publication : Mars 2015

ISBN : 978-1-936493-96-8

Prix régulier en librairie québécoise : 33,99 $

Crédit photos : America’s Test Kitchen