Nouvelle série mensuelle de cinéma allemand à Québec

cine-allemand
Fukushima, mon amour de Doris Dörrie

Cinéma Goethe, la nouvelle série de films du Goethe-Institut à Québec, sera présentée au Cinéma Cartier le deuxième mercredi de chaque mois. Les cinéphiles pourront donc voir les dernières tendances du cinéma contemporain allemand.

La diversité y sera à l’honneur avec des films de fiction, des documentaires, des productions audacieuses et divertissantes de réalisateurs établis et émergents. Dans cette première édition, des films de fiction seront présentées. Pour débuter, le dernier film de la célèbre réalisatrice allemande Doris Dörrie, une tragi-comédie se déroulant au Japon. Suivra ensuite Wild de Nicolette Krebitz, un drame sur la relation inhabituelle entre une femme et un loup, qui a suscité de nombreux débats. Deux drames sur les manquements de la religion dans la société allemande seront également présentés :  La Faute et Sanctuary, un drame sur les difficultés auxquelles sont confrontés les immigrants en Allemagne actuellement, Marija, et, enfin, la comédie Superégos.

Tous les films seront présentés en version originale avec sous-titres français.

11 janvier à 19h : Fukushima, mon amour (Grüße aus Fukushima), Doris Dörrie
8 février à 19h : Wild (Wild), Nicolette Krebitz
8 mars à 19h : La Faute (Verfehlung), Gerd Schneider
12 avril à 19h : Superégos (Über ich und Du), Benjamin Heisenberg
10 mai à 19h : Marija (Marija), Michael Koch
7 juin à 19h : Sanctuary (Freistatt), Marc Brummund

Pour plus d’information : www.cinemacartier.com et www.goethe.de/montreal