Le Quai 19 devient Chez Rioux & Pettigrew : l’équipe effectue un retour aux sources et emménage dans les locaux d’origine au 160 rue Saint-Paul

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
129
Chez Rioux & Pettigrew
Chez Rioux & Pettigrew

Depuis vendredi le 10 février dernier, les adeptes du Quai 19 devront se rendre au 160 rue Saint-Paul afin de se régaler Chez Rioux & Pettigrew. De fait, l’équipe du restaurant effectue un retour aux sources et change à la fois de nom ainsi que d’emplacement.

Là où tout a commencé…
Depuis 2013, le Quai 19 s’est forgé une place dans la scène culinaire de Québec. Leur chef exécutif, Dominic Jacques, ayant eu une victoire remarquée à l’émission Les Chefs !, présentée à la télévision de Radio-Canada en 2012, est derrière les fourneaux depuis l’ouverture du restaurant. Il y travaille une cuisine de marché séduisant la clientèle qui ne cesse de s’accroître, aux côtés de Stéphane Grenon, propriétaire.

C’est lors d’un échange avec des clients qu’il vient à apprendre que l’espace occupé par le Quai 19 était à l’origine une épicerie en gros nommée Rioux & Pettigrew, fondée en 1860. Intrigué, Stéphane Grenon pousse les recherches et découvre que cette entreprise a occupé plusieurs emplacements. De plus, il constate que le local d’origine, soit le 160 rue Saint-Paul est vacant. L’équipe du Quai 19 prend le pari de faire le saut et de changer non seulement de nom, mais aussi de local. Cette décision s’inscrit à même la philosophie de l’établissement dont la cuisine n’est jamais convenue et qui ne cesse de proposer une expérience renouvelée à sa clientèle.

Forger le futur en s’inspirant du passé…
En 1860, Narcisse Rioux fonde l’épicerie en gros N. Rioux sur la rue Saint-Paul, au coin de la rue qui porte aujourd’hui son nom. Dix ans plus tard, il loue des locaux dans l’édifice du 160 rue Saint-Paul et devient propriétaire du bâtiment en 1888. Avec la construction de plusieurs immeubles voisins, il crée un véritable complexe commercial comprenant un magasin, des entrepôts et des bureaux. Rioux fait électrifier ses bâtiments, ce qui lui permet d’exploiter des entrepôts frigorifiques. Il possède même des aires de dédouanement. À son décès en 1907, sa veuve, Marie Métivier, s’associe avec un ancien employé, Charles Pettigrew. L’entreprise devient alors la maison Rioux & Pettigrew. Grâce aux générations suivantes, elle demeure sur le site jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Rioux & Pettigrew était une entreprise prolifique qui vendait aux restaurateurs, aux épiciers, aux hôpitaux et aux communautés religieuses une grande variété de produits dont des barils de mélasse, de la farine vendue dans des poches de coton, du thé Rama ou Orange Pekoe, le café Chase & Sanborn, des fruits et des légumes en conserves, du sucre, du gruau, des épices, des noix, des raisins secs, du chocolat, des bonbons présentés sur des étalages (dont de délicieuses guimauves enrobées de caramel !) et de l’alcool, jusqu’à la création de la Commission des liqueurs en 1921.

L’entreprise jouait un rôle clé d’un point de vue économique puisqu’elle était le seul lien avec Québec et le point de ravitaillement des commerçants de Trois-Rivières, de la Gaspésie et de la Côte-Nord. Prospère, on raconte que la plupart du temps, les factures étaient réglées en argent et qu’à la fin de chaque journée, on déposait entre 8 000$ et 10 000$ à la banque qui était située à quelques pas, sur la rue Saint-Pierre. En 1965, alors que les entrepôts sont tellement pleins, surtout à l’automne puisqu’on y faisait des provisions pour l’hiver, des ancrages étaient devenus nécessaires pour retenir les murs. Les propriétaires doivent donc soit agrandir ou déménager, mais décident plutôt de vendre.

Aujourd’hui, Chez Rioux & Pettigrew renaît de ses cendres. Venez découvrir, via une cuisine toujours aussi savoureuse que celle présentée au Quai 19 ! La carte demeurera évolutive et audacieuse tout en se renouvelant au fil des saisons.

Faites partie de l’histoire…
Cela fait à peine quelques jours que Chez Rioux & Pettigrew a ouvert ses portes que déjà plusieurs clients arrêtent leur serveur ou encore le propriétaire afin de leur raconter que leur grand-père y travaillait, que leur grand-mère possède encore des factures de l’épicier et alléluia !

Fidèle à ses origines, l’équipe de Chez Rioux & Pettigrew vous propose un heureux mélange de produits locaux et d’importation, toujours de la plus haute qualité. Que vous optiez pour un carpaccio de thon rouge écoresponsable, des arancinis aux champignons et parmesan Grana Padano, un tartare de boeuf ou encore un pavé de morue ronde de l’Atlantique, le nouveau menu, toujours dans la veine de la bistronomie, saura séduire vos papilles. Ajoutons à cela que le chef vous a même concocté de la glace artisanale.

Psst! Il y a une rumeur qui court qu’un comptoir à glaces pourrait avoir pignon sur rue cet été à même
les grandes fenêtres… Miam !

Les habitués du Quai 19 seront à leur aise dans ce décor aux allures de magasin général : Caisses de bois pour les victuailles, conserves, pots de lait en fer blanc en guise de lampes, balustrade en fer forgé, boîtes de thés, bouteilles d’eau de vie derrière le comptoir…

L’invitation est lancée ! Que ce soit pour un dîner d’affaires, un 5 à 7 avec les collègues du boulot, un tête-à-tête entre amoureux ou encore pour faire la rumba avec les amis, l’équipe de Chez Rioux & Pettigrew vous attend !

Crédit photos : Josée Painchaud