Votre intuition, ce superpouvoir, par les auteurs Pierrich Plusquellec, Nathe François, un livre fascinant, instructif et basé sur la science!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
411
Votre intuition, ce superpouvoir,

Votre intuition, ce superpouvoir, des docteurs en éthologie Pierrich Plusquellec et Nathe François mettent en lumière les signaux non verbaux pour attirer notre attention et nous permettre d’aiguiser notre intuition et améliorer notre qualité de vie.

Résumé :Aujourd’hui, de nombreux experts autoproclamés nous proposent des recettes fantaisistes pour interpréter les signaux non verbaux. Pourtant, une foule de scientifiques ont décodé le langage du corps depuis longtemps. Notre intuition se nourrit de ce langage du corps, et nous avons tous la possibilité de l’aiguiser. À partir de ce que les chercheurs ont découvert, et au moyen d’exercices et d’anecdotes, cet ouvrage nous aide à :

  • comprendre la façon dont nous traitons les informations non-verbales et la manière dont celles-ci nous aident à réagir ou à prendre des décisions, souvent très rapidement;
  • accroître notre capacité d’empathie en étant plus attentif aux signaux non verbaux;
  • améliorer notre vie sociale, et même notre santé mentale.

Contrairement à plusieurs sites internet et supposés spécialistes de la communication non-verbale qui prétendent pouvoir, moyennant une somme d’argent ou l’achat de leur conférence ou leur livre, nous aider dans le décodage du non-verbal, cet ouvrage Votre intuition, ce superpouvoir a été écrit par deux scientifiques, des éthologues, et son contenu tire ses sources uniquement de la science. Il y a en annexe 140 points de références à des livres scientifiques ou encore à des sources internet de recherches,  pour soutenir ce que ces deux auteurs nous démontrent de manière simple, efficace et bien imagée par des anecdotes, des mises en situation à essayer, bref c’est hyper intéressant à lire et à tester dans notre entourage.

La science peut bien souvent nous venir en aide pour préciser ce que nous voyons et nous éviter d’interpréter de manière erronée la communication non-verbale des animaux et des humains. Par exemple, la photo qui montre ce chimpanzé qui est allé dans l’espace en 1961 et qui le montre tout souriant à pleines dents, on peut penser qu’il est heureux. Mais dans les faits, les scientifiques diraient que ce sourire «barré » est une expression typique des chimpanzés qui se manifeste lorsque l’animal veut envoyer un signal d’apaisement après une situation dangereuse. Donc, il est surtout soulagé d’être toujours vivant, et donc, pas nécessairement heureux… Amusant comme fait non ! Dans ce livre, on nous explique plusieurs tests de recherche qui ont été faits sur des humains, pour évaluer par exemple si de sourire pendant une tâche stressante permet d’être moins stressé à la fin du test. C’est vraiment drôle comme test et les résultats sont fascinants.

Pour savoir si en général j’aime un livre, j’ai tendance à marquer les pages auxquelles j’aimerais revenir plus tard ou qui m’ont impressionnée. Dans ce livre, je crois bien avoir marqué plus de la moitié des pages, tellement je trouvais fascinant ce qu’on m’expliquait.

À travers ce livre, j’ai découvert ce qu’étaient les canaux non verbaux. Et il y en a beaucoup plus que je pensais. C’est amusant pour moi maintenant de prendre le temps de détecter le comportement et les réactions des gens, grâce aux canaux non verbaux. La proxémie, cette fameuse bulle avec laquelle on est à l’aise d’être proche de quelqu’un. L’haptique, qui est en fait le toucher, même si c’est juste un effleurement, ceci peut modifier notre jugement de quelqu’un. Il y a aussi le canal de la kinésique, la science du mouvement.  Ce que j’en retiens c’est que dans notre quotidien, notre posture traduit nos émotions. Le quatrième canal est celui du regard, qui reflète plusieurs de nos pensées et le cinquième est celui des expressions faciales. Après la lecture de ce livre, je me suis amusée à observer les gens autour de moi et leurs réactions, et c’est inouï tout ce que j’y ai vu que je ne savais pas que je pouvais percevoir. Car en fait, je le percevais, mais intuitivement. Maintenant, je le perçois consciemment.

Ce qui est intéressant aussi, c’est qu’à plusieurs endroits dans le livre, on nous suggère des livres supplémentaires à lire ou des recherches qui ont été faites que l’on peut aller approfondir si ça nous tente par la suite, sur un sujet ou un autre qui sont abordés dans ce livre, selon notre intérêt d’en savoir plus ou non. J’ai donc pu A.D.A.P.T.E.R ma vision du monde autour de moi.

J’ai découvert aussi ce qu’était la contagion émotionnelle et j’ai compris que j’étais très vulnérable aux émotions des autres. De plus, je comprends mieux quand on dit que les enfants ressentent notre stress, même s’ils ne savent pas ce qui nous stresse.  Et pourquoi aussi les médecins par exemple, font de la coupure émotionnelle et peuvent sembler froids, pour se protéger des émotions de ses patients. C’est hallucinant ce qu’on peut apprendre dans ce livre.

À la fin du volume, il y a même un encart qui nous explique comment APPLE est en train d’innover en matière de technologies avec ses téléphones intelligents et cela en est effrayant, lorsqu’on comprend qu’eux aussi tentent de décoder le non-verbal de millions de gens, mais pour quelles fins ? C’est à voir, mais c’est épeurant à la fois.

La compréhension du non-verbal est une habileté à la portée de tous et ce livre nous aide à cheminer pour éviter la contagion ou l’épuisement émotionnel ainsi qu’accroître notre empathie et notre capacité à réagir adéquatement, à prendre des décisions pour améliorer notre qualité de vie.

Pierrich Plusquellec et Nathe François

Professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, Pierrich Plusquellec a cofondé et codirige le Centre d’études en sciences de la communication non-verbale (sciencenonverbal.ca).

Nathe François coordonne depuis 2012 la Banque Signature, une banque de données biologiques, psychosociales et cliniques de personnes atteintes de problèmes de santé mentale.

Date de parution : 21 février 2018

Sujet : Médecine-Santé-Esthé.

Nombre de pages : 168 pages

Prix : 19,95 $

Éditions Trécarré

http://www.editions-trecarre.com/