Just In : Quand la scène artistique se mêle de la scène politique!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
35
Interprétation de Lucien Ratio
Interprétation de Lucien Ratio

Les planches de la scène se teintent de rouge alors même que la fougue et la passion de Lucien Ratio se répandent dans la petite salle de Premier Acte. Dans cette satire au texte pour le moins impliqué et assumé, une énergie particulière anime l’heure et quart de représentation.

Du 11 au 22 septembre 2018, les productions Le Temps qui s’arrête présentent Just In, un solo écrit et interprété par Lucien Ratio. Celui-ci en est à son troisième projet d’écriture dramaturgique, après La Fanfare présenté en 2010 et L’Gros Show, en 2012. Pour Just In, il s’est entre autres entouré de Jocelyn Pelletier à la mise en scène et de Jean-François Labbé à la scénographie et à l’éclairage.

Ratio incarne un politicien nouvellement élu premier ministre qui se réveille nu dans une chambre d’hôtel au lendemain de sa victoire duquelle l’alcool a effacé presque tous les souvenirs. Le récit déconstruit, oscillant entre le moment présent et un événement survenu quatre ans plus tôt, dépeint la métamorphose surréelle du personnage politique, lequel se transforme peu à peu en une créature mythique, le Quetzalcoatl, le serpent-plume mi-dieu mi-homme. Qualifiée de conte politico-fantastique, la pièce Just In verse dans un délire symbolique intéressant où le serpent représente l’ambivalence, comme dans plusieurs civilisations anciennes. La ligne est mince entre l’intelligence et la ruse, la stratégie et la sournoiserie, le charme et l’hypocrisie.

Combat de boxe de Justin Trudeau
Combat de boxe de Justin Trudeau

C’est la mission première de l’auteur, qui souhaite sensibiliser la population à cette duplicité sur la scène politique et étaler sur la scène artistique l’existence aberrante de l’enjeu du paraître. Lucien Ratio confronte sans ses gants blancs deux univers qui, de prime abord, semblent opposés, mais qui, une fois sous les projecteurs, sont malheureusement complémentaires. Animés par des textes et des mouvements déjà réfléchis pour eux, les acteurs de même que les politiciens jouent un rôle déterminé dans une stratégie de communication pour faire passer un message. Mais au théâtre, le message n’est pas dissimulé…

L’auteur de Just In dépeint de façon humoristique et empreinte de sarcasme plusieurs anecdotes politiques grandement médiatisées, dont la muse principale est Justin Trudeau. Il s’est aussi inspiré d’autres personnages et d’événements politiques ostensibles qui engendrent un personnage outrancier et caricatural.

Les spectateurs qui veulent s’amuser à décrypter les symboles et à trouver les allusions à l’actualité récente seront servis puisqu’ils sont nombreux. Les textes sont riches et l’interprétation, physique et déchaînée. Une pièce solo qui fusionne de façon un peu étonnante deux passions de l’auteur Lucien Ratio, le fantastique et le monde politique, mais qui, dans l’ensemble, marie assez bien la réalité à la fiction.

Crédit photos : Cath Langlois photographe