Garou dans le temps au Capitole – Un spectacle mémorable !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
520
Garou au Capitole de Québec

Du 19 décembre au 29 décembre à 20 h 30

Le 31 décembre à 22 h

Quelle belle façon de finir l’année au Capitole de Québec avec Garou  et ses invitées Yama Laurent et Chloé Doyon, deux candidates de la Voix 6 qui se sont démarquées.

Le spectacle est composé de trois volets.  La première partie est consacrée aux chansons de Noël, tandis que la deuxième partie, se divise de beaux succès de Garou ainsi qu’une portion de chansons plus disco et rétro qui se dansent très bien.

Première Partie

Yama et Garou

Dès l’ouverture des rideaux, de multiples cadeaux sous  un sapin décoré et  le chien Snoopy près de l’arbre nous transporte dans l’atmosphère du temps des fêtes.

Garou élégamment vêtu de noir débute avec « Let it’s snow » accompagné de cinq talentueux musiciens. Il nous raconte l’enfant qu’il était et qui aimait noël avec toute sa famille qui jouait de la musique.

On a pu entendre plusieurs classiques de Noël dont un duo d’enfer avec Yama.  « Minuit Chrétien » qui leur a valu leur première ovation.  La voix puissante de Yama Laurent avec celle de Garou forme un mariage musical très agréable à écouter.

Garou et Chloé Doyon

Chloé Doyon avec sa voix de velours apportait une belle douceur féminine pour contraster avec la voix très mâle de Garou. Elle a fait quelques duos avec Garou, mais aussi des trios et solos.  Une chanteuse qui gagne à être connue.

Ce soir, on a pu entendre entre autre Amazing Grace, Sainte-Nuit, Holy Night, jingle Bell, etc.

 

Deuxième Partie

Garou nous a fait cadeau de ses grands succès comme « Seul, Demande au soleil, Gitan, Que l’amour est violent, Sous le Vent (avec Chloé) un duo d’une grande beauté.

Yama et Garou

Lorsque Garou a chanté avec Yama Laurent, la grande gagnante de la Voix 6, la magnifique chanson « Un peu de nous » qu’il a co-écrit pour elle avec  David Nathan, c’était un pur plaisir de les entendre.  On pourrait les décrire comme un duo de feu.

Après la partie nostalgie, Garou a apporté une autre dimension au spectacle avec le rétro et disco en commençant avec « That’s The Way » ou il a fait lever tout le monde.

En rappel

Plusieurs chansons dont le port d’Amsterdam, et Belle ou les gens de la salle était transformé en une chorale géante.

Garou et ses musiciens

Un spectacle mémorable, ou plus la soirée avançait, moins on avait le goût de partir.

À propos de Garou ce soir…

En plus de chanter, Garou a joué de la trompette, de la guitare, des cuillères, de l’harmonica, et surtout du piano.  Il s’est fait parfois rocker, sexy, sensuel, ou tendre.  On a entendu des airs de blues, de jazz, du gospel, du rock, du folk et même du disco et rétro.

D’une grande générosité, Garou a chanté un Bonne Fête à « Fernande », il s’est promené dans la salle en chantant, il y a même été de quelques pas de danse et de déhanchements. Pas surprenant que les gens l’aiment autant et qu’on a entendu « on t’aime Garou » plus d’une fois dans la soirée.

Galerie Photos: http://www.petermarcoux.com/garou-theatre-capitole-2018/

Crédit photos : Peter Marcoux