LAURENCE-ANNE annonce la sortie de PREMIÈRE APPARITION et dévoile le vidéoclip de « Instant Zéro »

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
11
Première apparition

La jeune retraitée du crime désorganisé et finaliste des Francouvertes 2017 sortira le 8 février prochain, en numérique et en vinyle, son premier long jeu intitulé Première apparition. Après « C’est un virus », qui avait reçu un bel accueil à l’automne dernier, la kamouraskoise dévoile aujourd’hui un nouvel extrait et un vidéoclip pour l’enivrant « Instant Zéro ». L’album est quand à lui disponible dès aujourd’hui en précommande.

L’instant zéro, c’est le terme scientifique que l’on donne au plus grand mystère qui soit : le moment du commencement absolu. En utilisant le big bang et la naissance de l’Univers comme métaphore, Laurence-Anne s’inspire de cette notion pour établir des liens avec les relations humaines, denses, explosives, incertaines, abstraites. Là où le ciel devient sol, où le sol devient espace, et finalement parler de la naissance d’un amour.

https://www.youtube.com/watch?v=-Rl1FeGIKTo

C’est un peu par accident que Première apparition prend forme au début de l’année 2018, alors qu’une session de studio impromptue se transforme au fil des heures en quelque chose de plus ambitieux. Entourée de ses fidèles musiciens et du talentueux Jean-Bruno Pinard (Les Louanges, Mon doux saigneur) derrière la console, Laurence-Anne débarque au studio Wild un soir de printemps dans le but d’y enregistrer une ou deux chansons. Au final, c’est tout un premier album qui finira par y prendre forme.

Misant sur des mélodies accrocheuses et déstabilisantes, l’artiste parvient à donner tout son sens au terme «pop alternative» en proposant à travers 9 chansons un cadre d’exploration musicale assez aventureux, mais toujours bien dosé. Ne faisant jamais ombrage aux chansons, les arrangements trouvent tout au long de l’album leur place naturelle, celle d’un rappel constant à l’esthétique de la jeune femme, déjà bien développé dans ses textes. Se promenant entre volcans et plantes carnivores, on découvre dans les mots de Laurence-Anne tout un réseau de jungles et d’écosystèmes aussi riches que dangereux, où les blessures et les joies du cœur s’exposent en parallèle à celles du corps.

Avec Première apparition, l’auteure-compositrice-interprète propose donc une expérience d’immersion totale où la musique, bien plus qu’une simple fin en soi, devient peu à peu le moyen d’accéder à quelque chose de plus grand ; quelque chose qui voudrait, au fond, se rapprocher de la vie dans tout ce qu’elle a de plus complexe.