‘La Nuit des idées » à la Maison de la littérature et simultanément dans plus de 70 pays – ce jeudi 31 janvier

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
13
La nuit des idées

Rendez-vous consacré à la libre circulation des idées et des savoirs

Jeudi 31 janvier à 19 h | Gratuit

Réservation requise au 418 641-6797, poste 3 ou à info@maisondelalitterature.qc.ca

La Maison de la littérature est fière de participer à La Nuit des idées, événement social et artistique international qui se déroulera simultanément dans plus de 70 pays ce jeudi 31 janvier. Après avoir conquis Montréal l’an dernier, La Nuit des idées s’amène pour une toute première édition dans la ville de Québec. Au menu de cette soirée : des débats sociaux divisés sur deux tables rondes avec des panélistes engagés du Québec et de la France, ainsi que la performance artistique Ô Nord, mon Amour, du poète Jean Désy. L’événement gratuit s’articulera autour du thème Face au présent et rassemblera des personnalités issues de plusieurs disciplines pour une soirée de réflexions et de débats.

La thématique de cette édition, Face au présent, permettra aux panélistes d’explorer les questions qu’elle soulève en lien avec l’actualité et la lucidité qu’elle appelle, l’engagement et le renouvellement de ses formes, la perception du temps et de ses transformations. De quoi notre présent est-il fait? Comment faire face à ce que notre présent exige? Face au présent, quelle mémoire et quel avenir? Telles seront les interrogations au cœur de La Nuit des idées.

 

TABLES RONDES – animées par Mickaël Bergeron

  • Territoires humains | 19 h

Olivier Bleys (écrivain et globetrotteur) s’entretiendra avec Marie Christine Bernard (écrivaine) et Louis-Karl Picard-Sioui (écrivain, historien et performeur – membre du peuple wendat) autour de la définition de nos territoires géopolitiques, culturels, sociaux et individuels face aux enjeux environnementaux.

  • Défis sociaux des masses et futur des démocraties 21 h

Damien Carême (maire de Grande-Synthe depuis 2001) s’entretiendra avec Aurélie Lanctôt (écrivaine) et Antoine Robitaille (journaliste) autour des défis que rencontreront les démocraties à une époque où les masses se redéfinissent sans cesse.

 

PERFORMANCE ARTISTIQUE – spectacle de poésie, musique et chant

  • Ô Nord, mon Amour | extraits ponctuant la soirée avec le poète Jean Désy et les musiciennes Juulie Rousseau et Marie-Loup Cottinet

Les spectateurs sont conviés à une voyagerie nordique inspirée par l’esprit de la toundra et de la taïga, entre le Saint-Laurent, le Nitassinan et le Nunavik. L’envol, l’anorak, l’arbre, la toundra, les ours, le Témiscamingue, des noms évocateurs racontés avec une poésie unique. On y entend les chants sacrés qui montent autour des mots de la poète innue Joséphine Bacon. Les paroles du poète Jean Désy se jumèlent à la voix, à la musique et aux chants pour donner aux spectateurs un autre regard sur les espaces infinis de la nordicité et leur permettre de dire en eux-mêmes « Ô Nord, mon Amour »!

À propos de La Nuit des idées

Initiée par l’Institut français et soutenue par la Fondation de France, La Nuit des idées a lieu une fois par an, à la même date sur les cinq continents, ralliant ainsi des milliers de personnes pour une nuit de débats internationale, interdisciplinaire et intergénérationnelle autour d’une thématique commune. L’an dernier, La Nuit des idées réunissait le même soir, de Tokyo à Los Angeles, centres culturels, bibliothèques, universités et grandes écoles, musées et centres d’art, cinémas, hôpitaux, lieux associatifs, autour d’un même thème : L’imagination au pouvoir. Cette 3e édition a réuni 70 pays sur les 5 continents, 120 villes dans le monde, 180 événements, plus de 1000 intervenants et 200 000 participants.

Une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines, à échanger sur les grands enjeux de notre temps.

LES PANÉLISTES

Damien Carême est maire de Grande-Synthe depuis 2001. Il est connu pour ses positions écologistes et humanitaires. Entre vergers bio et énergies renouvelables, sa commune est devenue un laboratoire où l’on conjugue la ville au futur. Il a été nommé l’un des dix «?meilleurs maires du monde?» 2016 par la City Mayors Foundation pour son action en faveur des migrants. Lorsque Grande-Synthe a été confrontée à l’arrivée de milliers de réfugiés en 2015-2016, Carême a décidé de gérer cet afflux en faisant construire un camp humanitaire permettant aux associations d’aider les réfugiés, en collaboration avec Médecins sans frontières.

Aurélie Lanctôt est rédactrice en chef de la revue Liberté. Depuis 2011, on peut l’entendre sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première. Elle est l’auteure de l’essaiLes libéraux n’aiment pas les femmes (prix Pierre-Vadeboncoeur, 2015) et de l’ouvrage collectif Ne renonçons à rien (Lux, 2017).

Antoine Robitaille a entre autres été éditorialiste, responsable des débats d’idées et blogueur au journal Le Devoir. Il est aujourd’hui journaliste pour le Journal de Québec. En 2007, il a publié l’essai Le Nouvel Homme nouveau : voyages dans les utopies de la posthumanité aux Éditions du Boréal.

Olivier Bleys est écrivain et globetrotteur. Il a publié une trentaine de livres principalement aux éditions Gallimard et Albin Michel. Son avant-dernier roman, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (Albin Michel, 2015), a figuré dans la sélection du prix Goncourt et parmi les finalistes du prix Goncourt des lycéens.

Marie Christine Bernard est une romancière, poète et auteure jeunesse née à Carleton-sur-Mer. Elle a remporté de nombreux honneurs, dont le Prix roman du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean et le Prix France-Québec pour Mademoiselle Personne.

Louis-Karl Picard-Sioui est membre du peuple wendat. Écrivain, historien, anthropologue, poète, performeur et commissaire en arts visuels, il est cofondateur et directeur de Kwahiatonhk!, et travaille depuis une quinzaine d’années dans le domaine de la diffusion de la culture et de l’art autochtones.

 La Maison de la littérature
Composante majeure de la Bibliothèque de Québec, la Maison de la littérature est un concept unique en Amérique du Nord : un lieu de création, d’animation et de diffusion voué à la littérature et à l’écriture. La Maison de la littérature est un espace de rencontre entre les citoyens, les écrivains et les créateurs en arts littéraires. Elle est issue d’un partenariat entre la Ville de Québec et L’Institut Canadien de Québec, qui la gère.

Pour connaître les détails, le public est invité à visiter le site maisondelalitterature.qc.ca

et à nous suivre sur Facebook et Twitter! #maisondelalitterature #litteratureqc

La Nuit des idées est une initiative du Consulat général de France à Québec. Elle est produite en collaboration avec la Galerie de l’UQAM, la Maison de la littérature et la Place des Arts.
www.lanuitdesidees.com