Carnets de fuite d’Éliane Gagnon, une histoire autobiographique inspirante et touchante !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
93
Carnets de fuite

En ce mois du défi 28 jours sans alcool, à l’aube de ses trois ans de sobriété, Éliane Gagnon (actrice ayant débuté dans Ramdam)  vient tout juste de publier, aux éditions libre expression, son premier livre Carnets de fuite. Elle y raconte sa vie par le biais de ses alter ego Lili-Love et Lili-Destroy. Elle nous partage sans détour, avec candeur et franchise son parcours dans un univers de dépendances et d’auto-destruction. Sa quête de liberté et de bonheur, à travers ses voyages, ses rencontres malsaines avec les hommes, l’amènent sur des chemins remplis d’embûches. Mais elle sera enfin récompensée, après 20 ans d’abus, lorsqu’elle trouvera enfin le chemin vers la lumière. Ce livre est surtout une bonne dose de motivation,  pour donner du courage et de l’espoir à tous ceux qui en ont besoin, à tous ceux qui tentent de se rétablir de leurs dépendances.  

Résumé : Éliane Gagnon a fumé son premier joint à onze ans. Insouciante, elle s’est laissé prendre dans le cercle vicieux de la vie de party. Pendant longtemps, elle a essayé d’arrêter de boire, de consommer, convaincue chaque fois que c’était pour de bon… Ç’a été un combat difficile. Mais elle touche enfin à la liberté ; elle est sobre depuis le 27 février 2016. C’est ce qu’elle raconte dans ce récit extrêmement personnel, où elle fait état de ses nombreuses fuites et de son cheminement vers la sobriété.

À l’aube de la mi-trentaine, Éliane a déjà vécu toute une vie. Il n’est pas surprenant qu’elle ait voulu en écrire un livre. Polytoxicomane pendant 20 ans, qui a essayé toutes sortes de fuites autant géographiques qu’émotionnelles pour arrêter de ressentir la peur et la souffrance, elle a un jour mis toutes ses énergies à réapprendre à vivre, à s’aimer, à ressentir les émotions, si bien qu’elle est maintenant une femme accomplie personnellement et professionnellement. Après la lecture de ce livre, je ne peux que saluer sa résilience, son courage et sa détermination qui lui a permis d’atteindre la bonne route vers son bonheur et son amour-propre.

J’aime bien la façon dont ce livre est écrit. Il nous permet de voir le combat intérieur que se livrent ses deux petits anges et démons, Lili-Love et Lili-Destroy, pour la survie de la belle Éliane. Car c’est vrai qu’on a tous ces petites voix intérieures qui nous font soit aller du côté sombre ou du côté lumineux de la vie. Sa franchise est touchante et son parcours est inspirant, que dire de plus!

Ce livre aidera assurément d’autres personnes qui se sentent prises dans les fins fonds, sans porte de sortie. Cette histoire sera sûrement l’élément déclencheur pour leur donner une vision de la route à prendre vers la lumière.

Je ne connaissais pas vraiment cette actrice, mais je dois dire que je l’admire beaucoup maintenant, autant pour ce livre qu’elle a écrit, pour se libérer et pour aider les autres, mais aussi pour la fondation Soberlab qu’elle a fondée en 2017. C’est un organisme sans but lucratif, que l’on retrouve sur Facebook, mais aussi ayant pignon sur rue, dans Hochelaga. Il sert de soutien contre les dépendances en apprenant à profiter de ce que la vie a à offrir.

Éliane vous invite à visiter le soberlab.ca pour vous inspirer la sobriété ainsi qu’à joindre son équipe #soberisbadass pour la durée du défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe dont elle est une fière ambassadrice. L’argent amassé servira à la prévention de la toxicomanie auprès des jeunes dans les écoles secondaires de la province.

Eliane Gagnon est actrice, scénariste, auteure et conférencière. Elle a commencé sa carrière dans la populaire émission Ramdam. Au cinéma, elle a interprété la fille de Louis Cyr. Elle a aussi participé aux séries télévisées Mémoires vivesMensonges et, sur le Web, à Féminin/Féminin. Elle est également la fondatrice de Soberlab, une communauté de partage numérique, un mouvement qui fait la promotion d’une sobriété cool et accessible à tous.

Date de parution : 30 janvier 2019
Sujet : Littérature québécoise
Nombre de pages : 216 pages
Prix 24,95 $

Éditions Libre Expression

http://www.editions-libreexpression.com/

http://soberlab.ca/