Lévesque éditeur: Carnet d’écrivain sous la direction de Robert Lalonde: BRÈCHES de CHARLOTTE GINGRAS

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent ( 5,00 étoiles sur 5) - 1 avis
56
BRECHES-de-Charlotte-Gi-ngras_lévesque-éditeur-

Le lancement aura lieu mardi 5 mars 2019 à 17 h au Café de la montagne
4500 avenue du Parc, Montréal  (coin avenue Mont-Royal)

 «Depuis plusieurs mois maintenant, je tape avec deux doigts à partir de menus gestes, de microévénements, je prends le pouls de mes humeurs, me dépose sur l’air, cherche mon équilibre, attrape des éclairs de mémoire. […] Est-ce que, par cette écriture du rien, j’apprivoise la mort? Et, par ricochet, le désir de vivre vivant ? »

Au fil de Brèches, se déroule une vie qui oscille entre passé et quotidien, une vie animée par la quête de la beauté, la nécessité de l’écriture, la présence à toute chose, une vie où l’enfance est dépeinte telle une période fondatrice dont on ne peut jamais tout à fait s’affranchir.

CHARLOTTE GINGRAS, auteure prolifique de littérature jeunesse nous partage ici un peu de sa vie d’écrivaine à travers BRÈCHES, (collection dirigée par Robert Lalonde).

«Enfance. Le coin bibliothèque et son fauteuil bleu à larges bras, près du piano à queue désaccordé. J’ouvre tous les livres, les rouges à tranches dorées qui recèlent des histoires édifiantes de martyrs, de missionnaires, les nombreux tomes de la série Brigitte, jeune femme pieuse, épouse et mère parfaite. Lovée dans le fauteuil bleu, je feuillette aussi la collection de Cinémonde d’Irène, ma mère, et la pile de revues bon marché qui contiennent des récits de films français avec les photos des acteurs. Jean Marais à la recherche d’Iseult, Gérard Philipe en Fanfan la Tulipe, Michèle Morgan en jeune fille aveugle, Edwidge Feuillère dont Irène garde précieusement une photo dédicacée. Je confonds aujourd’hui les films racontés dans les revues avec ceux que j’ai vus en vrai à l’écran.»

Charlotte Gingras-©-Robert-Desrosiers

Charlotte Gingras, qui écrit notamment pour un lectorat adolescent, a été deux fois lauréate du Prix du Gouverneur général littérature jeunesse pour La liberté ? Connais pas… (1999) et Un été de Jade (2000). Elle a également remporté le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal en 2009 pour Ophélie. No man’s land, son premier roman destiné à un plus large public, est paru en 2014.

Brèches, coll. « Carnets d’écrivains» (format compact), février 2019, 136 p., 18 $.?ISBN : 978-2-89763-074-4 (édition papier) • 978-2-89763-075-1 (édition numérique PDF). En librairie le 26 février 2019.

Distribution en librairie : Dimedia, 539, boul. Lebeau, Ville Saint-Laurent (Québec) H4N 1S2 Téléphone: 541336 39 41 • Télécopieur: 514331 39 16 • general@dimedia.qc.ca