Que fais-tu là? De Jean-Paul Beaumier, un recueil de nouvelles rempli de tendresse et de sensibilité.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
65
Que fais-tu là ?

Pour son septième recueil de nouvelles, Que fais-tu là ? publié aux éditions Druide, Jean-Paul Beaumier s’est inspiré des photographies prises par Anne-Marie Guérineau au cours des trente dernières années. Chaque photo est le point de départ d’une nouvelle. Chaque personne y figurant est le point central d’une histoire. Voilà une belle façon de s’inspirer pour créer de belles tranches de vie.

Résumé : Alors que deux soeurs partagent leurs joies et leurs peines dans une résidence pour personnes âgées, un homme décide d’enjamber la rambarde de son penthouse pour commettre l’irréparable. Ailleurs, une femme exprime ses doutes à l’enfant qu’elle porte et qui va bientôt naître, tandis qu’une jeune fille évoque le drame du Bataclan. Chaque nouvelle, précédée d’une photographie d’Anne- Marie Guérineau, puise dans les bouleversements du quotidien pour mieux laisser filtrer une lumière qui nous réconcilie avec le côté éphémère de toute chose. Qui se cache réellement derrière ces clichés figés dans le temps ? La réponse est chaque fois étonnante.

Étant une adepte des recueils de nouvelles, je ne pouvais pas passer à côté de cette parution. Je découvre cet auteur, Jean-Paul Beaumier, qui a une belle plume, empreinte de sensibilité, de tendresse, de finesse. Il sait décortiquer une photo et lui donner vie. On a tous, un jour, regardé une photo d’un inconnu et se demander quel est le contexte de la photo? Qui est cette personne? Lui inventer une vie. Et bien Jean-Paul Beaumier, lui, les a couchés sur papier, ces histoires d’inconnus, que l’on apprend à connaître le temps de quelques pages. Et chaque histoire contient son lot de drame et de lumière. . Ce sont toutes des petites incursions dans la vie des gens et traitent de sujet tels que le deuil, le départ, la solitude, la maladie, la peine d’amour, et l’auteur y amène dans chaque histoire une part de lumière empreinte d’amour, d’amitié, de résilience,  de lâcher-prise, de tendresse.

Que ce soit L’histoire de deux sœurs qui vieillissent ensemble dans un centre d’hébergement. Ou encore celle de cette jeune femme un peu différente qui a comme travail de recopier des mots pour des enseignes d’hôpitaux. Également, l’histoire de cette jeune fille qui attend sagement sa mère. Ou même encore l’histoire de ces deux frères et sœurs qui, une fois leur père décédé, trouvent des lettres secrètes de leur père. Ou bien le mystère entourant cette vieille dame au chapeau blanc qui lit tous les jours assis sur le même banc de parc. En quelques mots, l’auteur nous les apprivoise, nous émeut, nous fait sourire, nous attendrit. Il y a, parmi mes nouvelles préférées, des histoires dont le point culminant m’a vraiment surprise, tel que l’histoire de cartes postales, celle qui parle du drame du Bataclan, une autre qui raconte une histoire à l’orphelinat, également, une histoire d’un voyage d’une mère et sa fille, et la toute dernière nouvelle, Tu pars quand ?

Au final, ces vingt-six photos, accompagnées de vingt-six courtes nouvelles, sont de beaux rendez-vous de divertissement et d’enchantement.

Jean-Paul Beaumier

Jean-Paul Beaumier a déjà publié six recueils de nouvelles, dont Fais pas cette tête, finaliste au Prix des collégiens en 2014, ainsi que Et si on avait un autre chien ?, finaliste au prix Adrienne-Choquette en 2018, et un carnet d’écrivain,L’esprit tout en arrière. Il est membre du comité de rédaction du magazine Nuit blanche et du collectif de rédaction de XYZ. La revue de la nouvelle. Plusieurs de ses nouvelles ont paru dans des anthologies, des revues et des collectifs.

Nouvelles

Nombre de pages 208 pages

Collection : Écarts

Paru le 13 février 2019

PAPIER 19,95$

Éditions Druide

https://editionsdruide.com/