JIPÉ DALPÉ | Après le crash | Nouvel album disponible le 12 avril

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
9
Jipé Dalpé

La fébrilité et l’effervescence sont à leur comble pour Jipé Dalpé. Il ne reste que quelques semaines à peine avant la sortie de son tout nouvel album Après le crash, prévu le 12 avril prochain. C’est un grand retour pour l’auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste qui nous présentait en 2015 son EP L’homme allumette, fort salué par la critique.

Pour son 3e album, le chanteur-trompettiste s’est entouré de collaborateurs de premier ordre, à commencer par Jean-François Lemieux qui signe la réalisation. On y retrouve également comme complices Ariane Moffatt, Marie-Pierre Arthur, Olivier Langevin, François Lafontaine, Pierre Fortin et David Goudreault.

Après le crash est résolument l’album le plus significatif et abouti de Jipé, qui ne tient plus en place à l’idée de le partager enfin, pour qu’il suive le chemin qui mène des oreilles au cœur.

LANCEMENT APRÈS LE CRASH
15 AVRIL 17H00 AU MINISTÈRE 
(4521 boulevard Saint-Laurent, Montréal)

Jipé fera une performance musicale accompagné de ses musiciens
Basse : Jean-François Lemieux  /  Guitare électrique : Guillaume Doiron  /  Batterie : Pierre Fortin / Claviers : Charles Robert  /  Trompette : David Robitaille / Trombones : Benoît Rocheleau et Blaise Margail  /  Chœurs : Elyann Quessy

PREMIER EXTRAIT L’ATTENTAT

C’est à travers une collaboration des plus éclatantes avec Ariane Moffatt (qui signe la musique et coréalise avec Jean-François Lemieux) que Jipé Dalpé présente L’attentat, premier extrait de l’album Après le crash. L’attentat est une pièce engagée aux sonorités pop-rock qui nous catapulte dans l’univers singulier de l’artiste, où ses mots et ses arrangements de cuivres poignants font résonner haut et fort son cri du cœur. Pied de nez à la grisaille ambiante et au climat social hostile, L’attentat est une grenade chargée d’espoir sur la peur et l’amertume qui planent au-dessus de nos têtes à chaque petite fin du monde que les nouvelles nous rapportent. En riposte aux gestes violents et fanatiques, le défi est de ne pas céder à la peur ni à l’envie de prendre les armes et de faire contrepoids à l’intolérance en aimant plus fort.