Lancement de la NASA… NASA Said Yes

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
257
Lancement d'album

Le groupe de Québec NASA Said Yes a lancé son premier album Nobody Loves Like We Do au Maelstrøm le vendredi 13 septembre. Tout à fait dans l’esprit du genre, avec lys et roses en plastique en guise de décor, le quatuor s’est présenté sur scène tout habillé en blanc, à l’identique, avec les habituels colliers dorés et lunettes fumées. Leur marque de commerce : de la musique funk avec beaucoup de groove et une belle complicité avec le public. Nobody Loves Like We Do est l’aboutissement de six semaines d’enregistrement, mais aussi de nouvelles idées pour la réalisation et pour le ton de certains instruments, explique le chanteur. Après deux EP, l’un intitulé Kitchen Sessions et l’autre éponyme, qui ne comptaient chacun que deux titres, et le simple « Act Like You Give A Damn », il était temps que le groupe sorte un opus complet, car il est mûr, prêt pour la scène, prêt pour une conquête interstellaire.

Sur la scène faite de palettes de bois, Alain Jasmine (voix), Jacques Danger (guitare), Dove (basse) et Dr. Homme (batterie), de leurs vrais noms Frédéric Carrier, Jean-Christophe Maisonneuve-Audet, David Langlais et Charles Joachim, sont un peu à l’étroit mais on l’oublie vite car la rythmique et la bonne humeur du groupe sont contagieuses et on ne peut pas s’empêcher de taper du pied et de danser. La petite salle du quartier St-Roch est pleine, pour la plupart des amis et de la famille, et on doit refuser des gens à la porte. On sait déjà que la soirée sera un succès. Comme il se doit, NASA Said Yes nous présente son album Nobody Loves Like We Do au complet, dans le désordre, en plus de quelques reprises, entre autres de Stevie Wonder et Daft Punk, et se permet même des assemblages (mashup) pendant « It Ain’t Right », alors que quelques lignes de « Aimer d’amour » sont chantées, et pendant « Third Avenue », alors qu’un rap sur le thème de Passe-Partout nous surprend un peu beaucoup. Chapeau! Des invités défilent au cours de la soirée, dont le rappeur KJT et Louis-Félix Babineau au saxophone, et après l’entracte, c’est un feu roulant de prestations exceptionnelles avec MC Mathieu et Nayka, Valérie Clio. Ils sont, comme Frédéric le dit chaque fois, les cinquièmes membres du groupe et en effet, la symbiose avec ces autres artistes est superbe. À la fin de la soirée, la choriste Maude Bernier, coincée dans le coin depuis le début, s’avance enfin pour nous offrir une impro vocale assez remarquable merci. Tout le monde est sur scène, tout le monde danse, tout le monde a chaud, on peut dire que c’est un lancement réussi. Littéralement, car quelqu’un a attrapé une copie de l’album lancé par David! Il est possible de se procurer l’album auprès des membres du groupe et de l’écouter sur Bandcamp (lien ci-dessous) et Spotify.

Lancement d’album
    Setlist

Tell Me
It Ain’t Right + Aimer d’amour [Boule Noire et Nanette Workman]
Le Freak [Chic]
Superstition [Stevie Wonder]
Older Woman
Flagship
Act Like You Give A Damn
Get Lucky [Daft Punk]
Nobody Loves Like I Do
[entracte]
Do My Thing
Feel Good Inc.
Natural Order
Crazy [Gnarls Barkley]
September
Third Avenue
Stays & Stacks
Melancholy’s Groove

Album sur écoute et achat en ligne : https://nasasaidyes.bandcamp.com/

Galerie photo : https://flic.kr/s/aHsmGWKAHU