La chute du mur

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
18

Le 13 février 2010


 

Les murs sont multiples et partout. Il en est des physiques, comme le mur de Berlin et d’autres psychologiques que nous rencontrons tous les jours dans nos relations interpersonnelles. Quand les murs éclatent il y a parfois de la douleur comme dans le cas des tours du World Trade Center de New-York. La chute du mur d’Annie cloutier est comme une poupée russe. Il présente plusieurs niveaux de compréhension imbriqués les uns dans les autres. Et même deux façons d’écrire : l’une personnelle  lorsqu’il est question de l’adolescence de Liv et l’autre impersonnelle lorsqu’il s’agit de Liv mère.

Durant les jours qui suivent la chute du mur de Berlin en 1989, Liv, jeune Québécoise venue étudier en Allemagne, est invitée chez une amie à Winterhüde, en banlieue de Hambourg. Des années plus tard, le 11 septembre 2001, sa fille Sabine contemple les tours enflammées de Manhattan depuis les quais de Jersey City. Entre ces deux dates, qu’est-il arrivé à la première, adolescente qui rêvait de changer le monde? Et quel sera l’avenir de Sabine? Trouvera-t-elle son identité dans une Amérique qui brûle de se venger? Dans l’Allemagne de son père? Dans la langue rassurante de sa mère? Chacune en son temps, mère et fille suivent un parcours initiatique où la résilience, l’apprentissage et les liens solides de l’amour se vivent au plus fort du tourbillon qu’a été l’histoire occidentale récente.

Le lecteur est mis en face de deux aspects de la vie d’une femme qui est aussi mère d’une adolescente. La ressemblance frappante entre Liv la mère alors qu’elle était adolescente et sa propre fille Sabine qui traverse elle aussi l’âge ingrat est frappante. Dans les deux cas des événements extraordinaires vont changer la perception qu’elles ont de la vie et de leur vie.

Un roman intergénérationnel qui se lit facilement. L’auteure a puisé dans ses souvenirs pour nous livrer un récit qui ne manque pas de garder le lecteur attentif au déroulement de la vie des personnages.

 

 

Prix suggéré : 23 $
301 pages

www.trptyque.qc.ca

 


PARTAGER
Article précédentLa dame blanche
Article suivantFoucault et les extraterrestres