La jeune fille rebelle

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
30

Le 14 mars 2010

 

« Querelles de pères et filles, des hommes qui ne valent rien… » 

 

Le Comte de Flandre voulait un descendant, il aura une fille : Marguerite, née une nuit glaciale de décembre 1347. À quatorze ans, Marguerite rêve de preux chevaliers et de poèmes enflammés, mais aussi de manier l’épée ou de courir les champs comme un homme.

Pour des raisons stratégiques, son père la fiance au fils du roi d’Angleterre. Marguerite se rebelle. Impossible d’épouser cet  être falot couvert de pustules. Elle envoie son ami d’enfance en Avignon demander au Pape l’interdiction de cette union. Il en revient avec la peste… Marguerite épouse finalement le Duc de Bourgogne, fauché peu de temps après les noces par la funeste maladie qui sévit alors à travers l’Europe. Miraculeusement épargnée, elle se réfugie dans un couvent. Pourra-t-elle échapper à son destin?

Un magnifique roman dans le lequel l’Histoire prend corps et voix, La jeune fille rebelle, nous peinture un tableau plein de vie et d’impertinence, la vie d’une jeune fille du 13e siècle, querelles de pères et filles, des hommes qui ne valent rien et  la condition de la femme et les obligations de leur rang. Ce livre (Jonkvrouw (La jeune fille rebelle)par Jean-Claude van Rijckeghem et Pat van Beirs) est une traduction du néerlandais parJean-Philippe Bottin et Anne Rogghe.  Excellent récit pour jeunesse, surtout en la veille de la journée internationale de la femme, le 8 mars.

 

 

Jean-Claude van Rijckeghem et Pat van Beirs  sont des auteurs de trois romans jeunesse publiés en néerlandais. Ensemble, ils ont également écrit le scénario du film Moscow/Belgiumremarqué au Festival de Cannes en 2008 et prix de la SACD ainsi que le scénario du roman graphique historique Betty and Dodge.

Titre original :  Jonkvrouw 
Imprimé en Belgique
Édition française : Mijade, rue de l’Ouvrage, 18,  B-5000 Namur

Le roman est disponible en librairies, partout.

Prix suggéré : 14.95 $
283 pages

www.mijade.be