Osti de Fif!

   Le 12 juillet 2010

 
« La violence homophobe dans les écoles, il faut que cela cesse!… Voilà ce que je retiens de ce livre. »
 
alt
 
« Tapette! » « Moumoune! » « Osti de fif! » Pendant cinq années de sa vie, le jeune Jasmin Roy est victime de violence homophobe à l’école. Ostracisé, humilié, agressé physiquement par la majorité des élèves, il ne vit pas, il survit. Dans ce livre, Jasmin Roy décrit sans pudeur l’oppression qu’il a subie au primaire et au secondaire, ainsi que les répercussions que celle-ci a eues sur sa vie. Il parle des troubles d’anxiété, de la dépression et de la faible estime de lui-même qu’il a dû surmonter à l’âge adulte, à la suite de ces abus. Également, en deuxième partie, plusieurs jeunes âgés entre quinze et vingt-cinq ans livrent, dans cet ouvrage, des témoignages troublants qui confirment que, malheureusement, l’homophobie est encore bien présente dans nos écoles. Finalement, des statistiques et des recommandations sont faites pour démontrer que l’homosexualité c’est normal et non pas contre nature, et qu’il faut que cela change dans nos écoles, par l’éducation, la formation et des outils pour aider les divers intervenants dans la lutte à l’homophobie. En référence, on nous détaille les informations concernant 4 organismes d’aide à l’avancement de la vision positive de l’homosexualité et de la bisexualité.
 
Ce livre m’a complètement bouleversé, c’est le moins que l’on puisse dire. En parallèle de nous montrer quelques belles photos couleurs de lui dans son enfance et adolescence, il nous raconte les pires moments de sa jeunesse et comment cela l’a affecté tout au long de sa vie. Cela contient de petits chapitres, avec peu de mots, mais dont chacun nous frappe en plein cœur. Jasmin Roy se livre à nous le plus simplement et honnêtement possible. Il le fait calmement, sans rage, mais il a un but avec ce livre : faire changer les choses aujourd’hui. Empêcher que cela se reproduise sur les jeunes d’aujourd’hui. Son message, il est clair, il faut que la violence cesse dans les écoles et que les gais et lesbiennes puissent obtenir une reconnaissance équitable.
 
Je suis complètement stupéfaite de voir qu’en 2010 bien des gens sont encore aussi fermés sur des sujets comme l’homosexualité. Il est inconcevable que les jeunes subissent autant de sévices par d’autres étudiants à l’école, sans que la direction, les enseignants et même les parents puissent ou veulent arrêter cela. Et cette violence n’est pas seulement menée contre les homosexuels, mais en fait contre toute personne qui semble être différent. Les groupes de jeunes qui s’en prennent à des plus faibles ne devraient pas pouvoir régner en maîtres et rois à l’école.
 
J’espère que ce livre sera lu par les dirigeants qui peuvent faire changer les choses dans les écoles. Car comme le dit Jasmin en conclusion de son livre « C’est par l’éducation et la connaissance que nous arriverons à briser le cycle de l’ignorance qui favorise l’homophobie. »
 
 
 
Jasmin Roy
Comédien, reporter, chroniqueur, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc. Après sa sortie de l’École Nationale de théâtre, le grand public le découvre dans la populaire émission Chambres en ville. Toujours prêt à relever de nouveaux défis, Jasmin fait preuve d’une énergie sans limites ! C’est donc pour cette raison que l’émission matinale Salut, Bonjour lui confie la chronique culturelle aux côtés de Benoît Gagnon de 2005 à 2007. Pas de répit pour Jasmin durant la saison estivale, car il continue de courir les tapis rouges pour Juste pour rire en direct de 2005 à 2008. Depuis 2006, il anime La tribune d’Occupation double, une émission en direct exclusivement diffusée sur le Web. Il signe également une chronique hebdomadaire dans le magazine Dernière Heure.

Avec tous ses engagements de reporter et d’animateur, Jasmin ne met pas de côté son métier de comédien. Il campe le rôle de Philippe Graton dans la populaire sitcom de TVA Caméra Café depuis huit ans. Il a également créé le spectacle à succès Les Gaydailles diffusé dans le cadre du festival Juste pour rire et a été porte-parole de La Fierté Montréal 2009.

 
172 pages
Prix : 19.95$
Éditions Les Intouchables
 
PARTAGER
Article précédentSanta Mimosa
Article suivantLa jeunesse de la cordonnière