Une petite laine. La Fenière a misé juste

 

alt

 Michel Duchesne,auteur et Richard Aubé metteur en scène

 

C’est devant une salle bondée que le Théâtre La Fenière, en partenariat avec les Productions Richard Aubé, présentait jeudi,  Une petite laine, une comédie de Michel Duchesne. Cette dernière comédie d’une trilogie de Michel Duchesne dont les deux premières productions, Tricoté serré et Une maille à l’envers, ont été créées au Théâtre La Fenière, clôt l’histoire d’une famille qu’il vous fera plaisir de redécouvrir. Alliant tendresse et humour, Une petite laine est un hommage aux femmes qui font que les fils deviennent parfois des hommes…
 
alt
 
 
Une Petite Laine se déroule à Charlevoix dans la maison ancestrale des Gauthier. Le père est mort et trois femmes cuisinent pour recevoir la famille et faire la fête une dernière fois en son souvenir. Retrouvez Yvonne, Pierrette et Guétane, la veuve, la sœur et la belle-sœur enceinte. Trois fées marraines aux prises avec un fils en colère à qui elles chanteront les beautés de la vie.
 
alt

«?C’est une grande histoire de famille, doublée d’une grande histoire d’amour. Pierre-Paul, le père, est décédé et comme il avait demandé à ce qu’on fasse un méchant party pour lui rendre hommage, ses trois filles – les trois fées de la pièce, interprétées par Denise Gagnon, Ginette Guay et Marie-France Desranleau –font en sorte d’exaucer sa demande?», raconte le metteur en scène, tout en précisant avoir provoqué des changements.

alt
Les spectateurs ont particulièrement apprécié la deuxième partie de la pièce. Les échanges entre Guétane et Yvonne sont tout particulièrement savoureux. L’Idylle entre Maya et Pierrette alimentent également les rires. Et que dire des leçons que transmet Guétane à sa future fille : « Combien y-a-t-il de Papous en Papouasie? » Ah oui, on apprendra à la fin que la future fille sera effectivement un garçon…que le père Noël ( Karl Poirier-Peterson) pourra peut-être voir une fin de semaine sur deux…

alt
Le metteur en scène Richard Aubé avoue être particulièrement heureux de monter Une petite laine, au Théâtre La Fenière, parce que c’est Maryelle Kirouac, cofondatrice du théâtre avec Yvon Sanche, qui l’a amené à la mise en scène en 1993. De plus, il sera le seul à avoir créé les trois volets de la trilogie. Présentée une première fois au Théâtre La Fenière en 2007, le troisième volet de la trilogie écrite par Michel Duchesne s’amène avec un texte revampé, une nouvelle mise en scène, une nouvelle distribution et un nouveau décor, mais le metteur en scène Richard Aubé espère un même succès. Si on se fie à la réaction du public, jeudi, on peut dire mission accomplie. Des supplémentaires ont déjà été annoncées entre le 4 et le 12 septembre.

alt
L’auteur
Bachelier en cinéma et littérature, Michel Duchesne adapte en 1995 une pièce de Michel Tremblay : La duchesse de Langeais, autobiographie non-autorisée qui sera jouée plus de 75 fois par André Montmorency (au Monument National, au Grand Théâtre de Québec et au Théâtre Chanteclerc). En 1997, la création de sa pièce Tricoté serré remporte le Masque de la meilleure production de théâtre privé de l’Académie québécoise du théâtre. Pour la production d’Une maille à l’envers, la comédienne Denise Dubois a reçu le Prix Jeannine Angers d’interprétation. Dès sa création en 1998, sa comédie musicale Des grenouilles et des hommes connaît à son tour un immense succès : deux reprises, une tournée, soit 197 représentations et une mise en nomination pour le Prix du Public Loto Québec. Michel Duchesne remporte le prix Yves Thériault pour Les 400 coups (radio-roman, adapté à la scène et en tournée au Québec). Le Conseil des arts du Canada lui octroie une bourse pour Ah! vous dirais-je maman, musical original sur des musiques d’Anthony Rozankovic.

Une petite laine : du 17 août au 4 septembre. Maintenant à 20h
Pour réservations : 418-872-1424   1-877-872-1424

Distribution : Jean-Jacqui Boutet, Denise Gagnon, Ginette Guay, Marie-France Desranleau, Lucien Ratio et Karl Poirier-Petersen. Mise en scène : Richard Aubé
Le théâtre La Fenière a pour mission de produire et de diffuser des œuvres théâtrales de comédie majoritairement écrites par des auteurs québécois dont la production est assurée par des artistes et artisans de Québec.

crédit photos: Lise Breton


PARTAGER
Article précédentLoverboy: Lovin’ every minute of it!
Article suivantLa porte interdite